Meilleure rémunération ou départ à la retraite à 55 ans, le choix cornélien des infirmières

Les infirmiers pourront individuellement choisir à partir de juin entre une meilleure rémunération et le maintien de leur droit à la retraite à 55 ans, a confirmé la ministre de la Santé Roselyne Bachelot mardi en conseil des ministres.

« Il a été décidé de reconnaître le diplôme des infirmiers au niveau de la licence et de le revaloriser de manière significative en matière de rémunération », a déclaré le porte-parole du gouvernement Luc Chatel lors du compte-rendu du conseil des ministres. « Grâce à cette réforme qui sera mise en œuvre sur cinq ans, les infirmiers vont voir leur rémunération augmenter en moyenne de 2.000 euros nets par an en début de carrière et cela peut atteindre jusqu’à 3.000 euros en fin de carrière », a-t-il ajouté.

Ce changement, en lien « avec les problèmes d’évolution démographique » selon le gouvernement, se fera dans le cadre d’une lettre rectificative au projet de loi sur la rénovation du dialogue social dans la fonction publique qui doit être examiné fin mars par les députés. « En clair nous proposons aux infirmiers de passer de fonctionnaire de catégorie A avec une rémunération plus importante mais en contrepartie nous leur demandons, compte tenu de la difficulté à trouver des infirmiers sur un certain nombre de territoires, de repousser l’âge de leur retraite », a ajouté le porte-parole.

Cette reconnaissance sera automatique pour les étudiants qui ont commencé leurs études à partir de 2009, ce qui leur vaudra à partir de 2012 d’être en catégorie A de la fonction publique hospitalière, la plus élevée, et non plus en catégorie B. Pour les infirmiers déjà en poste en catégorie B, un “droit d’option” sera proposé : passer en catégorie A en 2010, avec revalorisation salariale à la clé mais en perdant leur droit de départ à la retraite à 55 ans, ou rester en catégorie B, en gardant ce droit, accordé au titre de la pénibilité.

D’autres professions paramédicales (masseurs-kinésithérapeutes, orthophonistes, manipulateurs radio, etc.) bénéficieront également à terme de l’accès à la catégorie A. Le gouvernement a lancé un débat sur la réforme des retraites qui pourrait passer par un report de l’âge légal de départ, actuellement fixé à 60 ans.

Paris, le 23 fév 2010 (AFP)


Laissez votre avis

judi togel