Moins d’accidents de la vie courante en France

C’est aujourd’hui que le BEH (Bulletin Épidémiologique Hebdomadaire) à annoncé les chiffres sur les accidents de la vie courante (AcVC). Ces derniers ont connu une baisse de 11% entre 2000 et 2006. Pourtant, pour cette même année 2006, plus de 18.500 personnes sont décédés des suites d’un accident de la vie.

Les accidents de la vie courante représentent 3,6 % de la mortalité dans notre pays. Malgré une baisse importante ces dernières années qui concerne principalement les jeunes de moins de 15 ans (diminution de 24 %, contre 9 % seulement chez les 45/64 ans), beaucoup de personnes meurent encore d’accidents du quotidien. Les deux tiers de ces décès (soit plus de 12.000 morts) surviennent après 74 ans.

L’accident de la vie courante le plus fréquent est la chute, et il est aussi le plus mortel car il représente 60% des décès suite à un AcVC. Dans 75% des cas, la victime est une personne âgée de plus de 75 ans. Chez les enfants de moins de 15 ans, les noyades sont les principales causes de décès, mais elles sont de moins en moins nombreuses (-30% entre 2004 et 2006).

Ces accidents sont recensés à partir des certificats de décès du CépiDc-Inserm (Centre d’épidémiologie sur les causes médicales de décès) et ils montrent qu’ils sont bien plus fréquents chez les hommes que chez les femmes. De plus, le taux de mortalité par ce type d’accident reste plus élevé en France que dans l’ensemble des pays de l’Union européenne. Ces accidents restent donc un problème de santé publique majeur qui fait l’objet et plusieurs campagnes de prévention de la part des pouvoirs publics et des associations.


Laissez votre avis