Mondial 2010 : Les grandes enseignes espagnoles payent la note

Si les offres de remboursements de téléviseurs ou d’ordinateurs en cas de victoire de la coupe du monde de football n’ont rien coûté aux magasins français, les enseignes d’électroménager espagnoles ont elles la gueule de bois après la victoire de La Roja… En effet, les grands réseaux de distribution ibériques qui, comme en France, se proposaient de restituer l’argent de leurs achats aux clients, vont devoir payer une note plutôt salée…

Partout en Europe, les offres spéciales Mondial ont fleuri avant la compétition, notamment chez les grandes enseignes d’électroménager. Ces dernières proposaient de rembourser les acheteurs de téléviseurs ou d’ordinateurs, si l’équipe nationale remportait la finale de la coupe du monde de football. Malheureusement, au travers de tout un peuple espagnole en liesse, certains magasins ibériques font grise minent et s’apprêtent à rendre une somme estimée à 1 million d’euros.

Dans un article précédent, nous vous avions expliqué qu’il s’agissait en fait d’une assurance souscrite par les enseignes proposant cette opération, cette dernière couvre le préjudice en cas de victoire de l’équipe nationale. Le montant de la prime est évidement très élevé, et la vente de tous les appareils ne fait que rembourser le prix de cette assurance. Les enseigne n’y gagnent rien financièrement parlant, il s’ agit simplement de gros coup de publicité. (Voir notre article sur le sujet )

On apprend sur le site d’information Rue89 que l’enseigne Carrefour présente en Espagne doit à présent rendre près de 1 million d’euros. En effet, la campagne publicitaire intitulée  «Locos por el Mundial» (comprenez «Fous du Mondial») a connu un succès monstre, et le géant français doit rembourser près de 10.000 bons d’achat qui donnait droit à 100 euros en cas de victoire de La Roja. L’enseigne PC City s’était elle engagée à reverser 10 euros par but de l’équipe espagnole ( 8 pendant la compétition) à ses clients…

On apprend également que certains grands magasins ont pris soin de dissimuler dans leurs conditions générales de participation, de petits détails permettant de ne pas rembourser leurs clients… C’est le cas de Toshiba par exemple, qui exigeait d’être inscrit en ligne pour pouvoir bénéficier de l’offre de remboursement d’ordinateurs en cas de victoire. La chaîne d’électroménager Allemande Media-Markt avait elle indiqué qu’elle rembourserait les téléviseurs des clients, si et seulement si l’Espagne gagne la coupe du monde sans aucune défaite depuis le premier tour. Une bonne opération pour l’enseigne car l’équipe ibérique s’est inclinée devant la Suisse lors du premier match.


Laissez votre avis