Mutuelle étudiante : La LMDE demande au gouvernement un gel des frais des étudiants

La Mutuelle des étudiants (LMDE) a demandé au gouvernement « de surseoir à augmenter les frais incompressibles » des étudiants – inscriptions, régime de sécurité sociale, ticket resto-U etc -, redoutant des effets sur la santé des étudiants, dans un communiqué lundi.

« Le gouvernement a annoncé une batterie de mesures d’économies visant les étudiants dans un contexte social particulièrement dur. Hausse inédite du prix du ticket de restauration universitaire, augmentation de la cotisation à la Sécurité sociale étudiante, des frais d’inscription, annonce du non-cumul des aides au logement et de la demi-part fiscale », rappelle la LMDE.

Les augmentations de ces frais, annoncées pour la plupart la semaine dernière, toucheront les étudiants à la rentrée. La LMDE rappelle que selon ses enquêtes, « un étudiant sur quatre renonce à se soigner pour des raisons financières (cette part passe à 33% pour les étudiants dépourvus de couverture complémentaire) ». « La hausse continue des dépenses incompressibles fera nécessairement des dépenses de santé la variable d’ajustement d’un budget étudiant de plus en plus maigre », estime-t-elle.

Aussi demande-t-elle au gouvernement « de surseoir à augmenter les frais incompressibles des étudiants pour circonscrire les effets sociaux et sanitaires que ces augmentations induiraient ». La LMDE compte 870.000 étudiants affiliés au régime obligatoire de la Sécurité sociale et 320.000 étudiants adhérents à son régime complémentaire.

Paris, 12 juillet 2010 (AFP)


un commentaire sur “Mutuelle étudiante : La LMDE demande au gouvernement un gel des frais des étudiants”

  • mimidoux Vues :

    La LMDE se doit d'être au service de ses affiliés et de ses adhérents, est il normal qu'aprés quatre appels téléphoniques et et deux courriers , cet organisme délégataire, prenne la date de réception d'un courrier comme date de changement de mécecin traitant, contrairement aux textes??? privant ainsi un étudiant de 60% de sa prise en charge

Laissez votre avis