Mutuelles : Le cofondateur de la MAAF fête ses 100 ans

Raymond Cirot, le cofondateur de la MAAF, dont il a été le président de 1978 à 1985, fête ses 100 ans en ce 20 Août 2010. A l’origine de la mutuelle, l’homme revient sur son parcours et l’évolution de la MAAF dans une interview donné à La Nouvelle République.

Lorsque Raymond Cirot décide avec un ami de créer la MAAAF (avec trois «A», pour Mutuelle Assurance Automobile des Artisans) le 30 mai 1950, il est loin de se douter du chemin que va parcourir le petit bureau du 83 rue de la Gare à Niort. L’homme est alors carrossier, et avec son ami tailleur Jean Trioullier ils décident de s’inspirer de la MAIF, qui existait déjà à l’époque, pour monter leur propre mutuelle.

Ce principe mutualiste a travers lequel les assurés peuvent devenir leurs propres assureurs en s’associant plait aux deux hommes. En seulement deux ans, la MAAAF réuni 1000 contrats et emploie 17 salariés. Mais en face, les assureurs capitalistes de l’époque ne l’entendent pas ainsi « Quand on a lancé ça, j’étais carrossier peintre en automobile. Je travaillais évidemment avec des assureurs qui me fournissaient des voitures à réparer. Ils m’ont dit : ” Qu’est-ce que vous voulez faire là ? ! ” Et ils m’ont boycotté ! », se souvient Raymond Cirot dans les colonnes de La Nouvelle République.

En 1960, La MAAF (qui a perdu entre temps un A) compte 100.000 sociétaires et emploie 600 salariés. Après avoir déménagée plusieurs fois à Niort, la mutuelle s’expatrie à Chauray, dans des immeubles futuristes au tout début des années 1970, l’âge d’or de mutuelles. Raymond Cirot accède en 1978 à la tête d’une entreprise qui tournait alors à 24 % de croissance par an, il dirigera la MAAf jusqu’en 1985 et prendra sa retraite l’année suivante. Entretemps, l’entreprise fête son millionième sociétaire (en 1980).

Aujourd’hui, à propos de l’image actuelle de la MAAF, l’ancien dirigeant déclare de sa maison du quartier de Souché où il réside, « C’est le même état d’esprit qu’à l’origine, le même esprit mutualiste », le « c’était mieux avant » n’est pas le genre de Raymond Cirot qui fête donc aujourd’hui son propre centenaire.


2 commentaires sur

  • trioullier Vues :

    son associé de la création de la MAAAF était jean TRIOULLIER et a été le président fondateur jusqu a l expatriation de la MAAF dans les locaux de CHAURAY..( soit son décès)
    Je trouve que l on fait peu de cas de ces novateurs de l après guerre? Une émission TV ? une cérémonie ?
    Apres tout si ils n avaient pas été là , ou seriez vous.?
    F TRIOULLIER

  • MCC Vues :

    Merci pour la correction

Laissez votre avis