Nicolas Sarkozy vante le système de santé français qu’il “détruit chaque jour”

Le parti communiste s’est indigné mardi des déclarations du président Nicolas Sarkozy vantant à l’université de Columbia le système de santé français alors qu’il “s’acharne chaque jour à (le) détruire”.

Devant un parterre d’étudiants américains de l’Université de Columbia, “Nicolas Sarkozy s’est permis, une nouvelle fois, de faire la leçon en expliquant, qu’en France, + ça fait jamais que 50 ans qu’on a résolu le problème+ de la sécurité sociale”, écrit le PCF dans un communiqué.

“Pire encore, il se permet de souhaiter aux Etats-Unis la +bienvenue dans le club des Etats qui ne laissent pas tomber les gens malades+”, ajoutent les communistes.

“On savait que le président de la République ne manquait pas de souffle quand il s’agit de s’approprier des réformes auxquelles il est étranger”, dit également le PCF rappelant que la sécurité sociale “a été mise en place à la Libération par Ambroise Croizat, alors ministre communiste du Travail”.

“On sait désormais qu’il est capable de promouvoir ce qu’il s’acharne chaque jour à détruire”, poursuit le parti, qui cite les déremboursements de médicaments ou les franchises médicales.

Pour le parti dirigé par Marie-George Buffet, “lorsqu’on s’acharne à casser le système de santé dans son propre pays, on ne s’amuse pas à faire la leçon aux autres!”.

Paris, 30 mars 2010 (AFP)


un commentaire sur “Nicolas Sarkozy vante le système de santé français qu’il “détruit chaque jour””

  • AVADIAN Vues :

    Les USA sont-ils vraiment à la traîne car ils n'auraient pas de système de santé et nous si ?
    Pas sur et pas si simple. On peut en effet en douter.
    Certes comme aux USA certains privilégiés sont bien couverts ici, mais combien serions nous prêts à payer pour assurer la couverture de tous les autres ?
    Explications sur mon blog http://www.wix.com/avadianj/avadian-blogistan#!5-

Laissez votre avis