Nouvelles brochures pour les médicaments proposés en accès direct dans les pharmacies

Un an après la parution du décret « médicaments de médication officinale », l’Afssaps diffuse cinq nouvelles brochures à remettre au patient pour accompagner la mise en accès direct de ces médicaments dans les pharmacies.

L’information et l’éducation des patients est une condition essentielle au bon usage de ces médicaments, en relais ou support du dialogue avec le pharmacien ou le médecin. Ces nouveaux dépliants complètent les informations déjà mises à disposition par l’Afssaps avec le concours de l’Ordre national des pharmaciens et du Cespharm¹.

Depuis le 1er juillet 2008, date de parution du décret « médicaments dits de médication officinale », les pharmaciens sont autorisés à aménager devant le comptoir de leur officine un espace dédié à la mise en accès direct de ces médicaments. La première liste, établie par l’Afssaps en juillet 2008, a depuis été actualisée à trois reprises : elle compte désormais 251 spécialités allopathiques, 26 spécialités homéopathiques et 17 médicaments à base de plantes. Ces médicaments sont destinés à soigner des symptômes courants et bénins, pendant une courte durée, et sans intervention du médecin ni prescription médicale. Ils disposent d’un conditionnement (dosage, durée de traitement) et d’une notice d’information adaptés à cet usage.

Par ailleurs, le décret prévoit un accompagnement de cette nouvelle mesure auprès du public par la mise à disposition de documents d’information émanant des autorités de santé. L’Afssaps propose aujourd’hui cinq nouvelles brochures « Bien vous soigner avec des médicaments disponibles sans ordonnance » consacrées à la prise en charge en automédication des symptômes suivants :
– diarrhée passagère,
– constipation occasionnelle,
– nausées et vomissements,
– mal des transports,
– pied d’athlète (mycose des pieds).

Elles viennent compléter la série de documents diffusés en octobre 2008 dans les pharmacies qui portaient sur la douleur de l’adulte, l’herpès labial, le rhume, le reflux gastro-oesophagien, la rhinite ou conjonctivite allergique.

L’Afssaps rappelle que d’autres documents sont également disponibles dans les pharmacies pour encadrer la mise à disposition des médicaments en accès direct :
– un dépliant « Tout ce que vous devez savoir sur les médicaments en accès direct dans votre pharmacie », qui apporte une information générale sur la mesure et rappelle 7 règles d’or pour le bon usage de ces médicaments ;
– trois « cartes mémo » reprenant les messages essentiels concernant les antalgiques les plus utilisés en automédication : le paracétamol, l’ibuprofène et l’aspirine.La totalité des informations sur les médicaments en accès direct sont accessibles sur le site de l’Afssaps.

Les pharmaciens peuvent obtenir l’ensemble de ces documents sur simple demande auprès du Cespharm¹.

¹ Comité d’éducation sanitaire et sociale de la pharmacie française


Laissez votre avis