Panne Orange : Les dates d’indemnisation enfin connues

Suite à la panne nationale du 6 juillet sur la totalité de son réseau, l’opérateur de téléphonie Orange dévoile enfin son calendrier d’indemnisation. La journée de communication gratuite s’échelonnera du 3 au 10 septembre, chaque jour étant spécifiquement dédié à une gamme de forfaits.

En réaction à la panne nationale qui a paralysé tout son réseau de l’après-midi du 6 juillet à la nuit du 7 juillet, Orange avait promis une journée de communication gratuite en septembre pour dédommager les clients lésés. L’opérateur a aujourd’hui communiqué de plus amples informations, précisant ainsi les modalités d’indemnisation. Rappelons qu’au delà d’Orange, tous ses MVNO (opérateur de réseau mobile virtuel) sont concernés : Breizh Mobile, BSzile Telecom, Carrefour Mobile, Casino Mobile, CIC Mobile, Cimacom Crédit Mutuel, NRJ Mobile, Ortel, Transatel, Télé 2 et Virgin Mobile.

A chaque forfait sa journée

Du 3 au 10 septembre, tous les clients Orange bénéficieront donc de leur journée de communication et de data gratuite en fonction d’un calendrier établi, défini selon l’abonnement souscrit.

Ainsi, les 3 et 4 septembre concerneront les forfaits bloqués qui profiteront de 24h de sms illimités. Les 5,6 et 7 septembre seront consacrés aux autres forfaits avec une journée d’appels illimités ou 1 Go de data. Le 7 septembre réunira également les clients “mobicartes”.

Le 10 a d’ores et déjà été réservé aux professionnels mais Orange est encore en pourparlers pour définir de quelle manière les dédommager en raison de la notable perturbation occasionnée.

Quant à la promesse de place de cinéma gratuite que certains ont reçu par sms, Orange a indiqué qu’elle serait utilisable “la première semaine de la rentrée scolaire” dans le cadre de son offre Cineday (une place achetée, une place offerte le mardi). Une proposition floue qui mérite d’être précisée au fil des prochaines semaines.

Les clients Orange insatisfaits par le dédommagement

Selon un sondage réalisé par la société ZDNet sur ses plateformes virtuelles, environ 70% des 3.600 répondants jugent l’indemnisation insuffisante ou ne correspondant pas à leur attente. 36% aurait préféré une réduction forfaitaire, 32% estiment que les dédommagements sont simplement “insuffisants” et 8% estiment le cadeau (place de cinéma) suffisant mais auraient préféré choisir le jour de gratuité.

En globalité, ce plan de dédommagement d’envergure devrait couter à Orange entre 30 et 40M d’euros.


Laissez votre avis