Pas de médecin traitant, des soins moins bien remboursés

Un exemple pour mieux comprendre : Si vous avez déclaré votre médecin traitant, l’Assurance Maladie vous remboursera 14,40€ pour une visite chez un généraliste à 22€. Mais ce remboursement n’atteindra que 5,60€ (6,6€ moins 1€ de participation forfaitaire) si vous n’avez pas déclaré votre médecin traitant. Cette baisse de vos remboursements interviendra également si vous allez consulter des spécialistes sans passer par l’intermédiaire de votre généraliste.

Quelques exceptions échappent à la règle : vous pouvez toujours consulter un ophtalmologue, un gynécologue, un dentiste, un stomatologue, un psychiatre (entre 16 et 25 ans), un pédiatre sans passer par la case « médecin traitant ».

En cas d’urgence ou de consultation lors d’un déplacement, vous serez aussi remboursé normalement.

Alors n’attendez plus pour déclarer votre médecin traitant et respectez le parcours de soins, vous bénéficierez ainsi d’un suivi médical et vous aiderez la Sécurité sociale à faire des économies.


Laissez votre avis