Retraites : les infirmières pourront choisir de partir à 55 ou 60 ans

Le projet de loi sur la fonction publique, qui prévoit une réforme polémique de la retraite des infirmières, a été adopté mercredi en commission des Lois à l’Assemblée nationale.

Selon ce texte, les infirmiers et paramédicaux pourront choisir entre conserver leur retraite à 55 ans moyennant une revalorisation salariale plus faible, ou retarder l’âge minimum de départ à 60 ans avec une « revalorisation salariale plus importante ». Entre 1.000 et 1.500 infirmières, notamment spécialisées, étaient descendues dans la rue le 11 mars pour dénoncer ce projet gouvernemental.

Cette disposition est l’un des articles du projet de loi « rénovation du dialogue social dans la fonction publique ». Les députés ont adopté quelques amendements en commission des Lois, en présence du nouveau secrétaire d’Etat à la Fonction publique, Georges Tron. Un amendement du gouvernement veut permettre aux agents de la fonction publique qui auraient été exposés à des substances cancérigènes comme l’amiante « de bénéficier d’examens médicaux permettant de détecter une éventuelle maladie liée à ce risque ».

Paris, 24 mars 2010 (AFP)


Laissez votre avis