Salaires : Combien touchent les grands dirigeants de l’assurance ?

La semaine dernière, le quotidien économique Les Échos publiait le palmarès des rémunérations des dirigeants du CAC 40. Entre revenus fixes annuels, bonus et rémunérations variables, les grands pontes du secteur de l’assurance se placent en bonne position.

Avec un total provisoire de près de 80M d’euros au titre de l’exercice 2009 pour les 40 dirigeants des plus grands groupes côtés à Paris, on remarque que les salaires des grands patrons ont augmenté en moyenne. Si Franck Riboud (PDG du groupe Danone) tient la tête cette année encore avec une rémunération globale de près de 4,4M d’euros, Henri de Castries (le président du directoire d’Axa) arrive lui en 5e position, avec environ 3,2M d’euros de revenu global.

Le classement révélé par les Échos montre également la présence du directeur général de BNP Parisbas, Baudoin Prot. Ce dernier, avec une variation de revenu de +150% par rapport à l’année dernière, touche un salaire global de 2,375M d’euros. Le retour des bonus pour certains patrons explique ces variations impressionnantes… Georges Pauget, l’ancien directeur général du Crédit Agricole aurait touché lui une rémunération globale de l’ordre de 920.000 euros.

Certains dirigeants de grands groupes ont réussi à négocier des contrats leur apportant des avantages plutôt gracieux (salaire fixe, rémunération variable, retraite supplémentaire, avantages en nature, attribution de stock-options, etc.). La complexité de ces contrats et les sommes faramineuses en jeux sont aujourd’hui soumise à des contrôles de plus en plus strictes.

Le conseil d’administration de BNP Paribas n’accordera qu’une moitié de bonus à Baudoin Prot, seulement si ce dernier est performant. Cette moitié sera étalée sur 3 ans et seulement si les fonds propre de l’entreprise sont rentables chacune de ces années.

On peut également ajouter que dans le Top 40 des patrons les mieux payés, Frédéric Oudéa, le dirigeant de la Société Général touche un salaire global d’environ 1,1M d’euros, bien loin de Jean-Jacques Agon le patron de l’Oréal par exemple et ses 3,36M d’euros de revenus globaux annuels.


Laissez votre avis