Sondage : La Macif interroge les français sur la notion de solidarité

Pour la quatrième fois consécutive, la Macif, la compagnie Niortaise numéro un en assurance auto et habitation en France, publie les résultats d’un sondage qu’elle a réalisé auprès de la population sur la notion de solidarité. En partenariat avec Ipsos, l’assureur dévoile la réponse à la question : « Dans quels types d’actions de solidarité, les Français sont-ils prêts à s’investir personnellement ? »

La quatrième question du sondage Ipsos pour la Macif (4,7 millions de sociétaires) sur la solidarité concernait cette semaine l’investissement personnels des interrogés en matière de solidarité. Afin de savoir si les français sont prêts à s’investir personnellement dans plusieurs types d’actions sociales, la compagnie a interrogé un panel de 1.016 personnes par internet du 16 au 20 avril 2010.

Parmi les réponses à cette question, on constate que les Français se montrent majoritairement prêts à s’investir dans un grand nombre d’actions de solidarité. Ce constat doit néanmoins être nuancé, car ces derniers se montrent « plutôt » disposés à s’investir dans ce type d’action que « tout à fait ». La distribution de repas aux personnes les plus démunies ainsi que l’aide et le soutien aux personnes illettrées sont les actions qui motiveraient le plus (respectivement 75% et 74% des répondants). En revanche, la très grande majorité des Français (71%) ne s’investirait pas pour rendre visite à des détenus.

D’autres actions solidaires étaient proposées aux questionnés,comme par exemple aider des personnes illettrées, soutenir des personnes dépendantes, être famille d’accueil pour enfants orphelin ou encore aider des personnes victimes de violences ou de maltraitances.


Laissez votre avis