Transat Jacques Vabre : Aviva dans la dernière ligne droite

Dee Caffari et Brian Thompson viennent de franchir l’Arc des Caraïbes. Il ne reste qu’un gros milliers de miles nautiques à parcourir pour les deux britanniques à bord d’Aviva, et la lutte pour les places d’honneur du top 5 se poursuit.

Aviva s’est finalement arrêté dimanche 22 novembre pour récupérer les pièces permettant de réparer le générateur électrique. Le pit stop n’aura pas duré longtemps et la satisfaction semble redonner des forces aux deux navigateurs britanniques. « Nous pouvons utiliser le pilote que nous avions complètement oublié et il fait un bien meilleur cap que nous qui avons été parfois fatigués ou distraits par la faim et la soif. Youpi ! est le mot d’ordre à bord et nous avons maintenant des milles à rattraper ! » écrivait ce matin Dee dans son journal.

La lutte fait toujours rage et promet encore de s’intensifier, malgré une zone d’accalmie annoncée en prévision. Roland Jourdain et Jean-Luc Nélias (Véolia Environnement) et Alex Pella et Pepe Ribes (W Hotels) sont encore devant, de quelques miles. La cinquième place semble promise à l’un de ces trois bateaux, trop loin pour espérer mieux, sauf catastrophe de l’un des prédécesseurs.

Pour Aviva et Dee Caffari, l’histoire serait belle si elle pouvait se terminer devant ces concurrents directs. Pour cette dernière course ensemble, le partenaire assureur – qui a annoncé diminuer son partenariat en laissant le nom du bateau à un autre – et la navigatrice préfèreraient communiquer sur un classement honorable.


Laissez votre avis