Transat Jacques Vabre : Dee, Brian et Aviva toujours dans la course

Si la flotte ne cesse de diminuer avec déjà quatre abandons en moins de 8 jours, Aviva reste dans la course et resserre les écarts avec ses concurrents. Au pointage de ce matin, la bateau aux couleurs de l’assureur britannique était 8e, au coude à coude avec ces concurrents directs.

« c’est l’une des joies de la voile, on n’a jamais ce qu’on veut ! » écrit Dee Caffari dans son « journal », repris ce matin par le site de l’organisateur de la course.

Pour la navigatrice et son fidèle Brian Thompson, le temps plus clément permet enfin de faire les petites réparation nécessaires sur le pont. Surtout que « ca fait plaisir de ne plus vivre penchés sans avoir tout qui tombe dans notre espace de vie caverneux à chaque départ sur une vague » expliquait Dee hier.

Sorti d’une zone de vents de côté, Aviva profite de la météo pour reprendre de la marge par rapport à ses concurrents et se retrouve directement dans le trafic, avec à ses côtés cinq des dix derniers monocoques engagés. « C’est aussi amusant de voir tout le monde se regrouper au beau milieu de l’Atlantique. On dirait qu’on s’était tous donné rendez-vous ici avant d’attaquer la deuxième partie de l’Atlantique, puis la régate en mer des Caraïbes. »

La seconde partie de la course sera donc être disputée et Aviva a encore un coup a joué, pour sa dernière course en sponsor principal de la navigatrice anglaise.


Laissez votre avis

judi togel