Trophées Jules Verne : Groupama 3 reprend de l’avance à l’approche du Pacifique

Franck Cammas et Groupama 3 devraient entrer en Pacifique dans le courant de la nuit de mardi à mercredi. Les conditions météo ont permis au maxi-trimaran de refaire son retard sur Orange 2 sur la seule traversée de l’océan Indien et grignote peu à peu une avance estimée à 60 miles à 16h.

L’océan Indien aura porté chance à Franck Cammas et ses coéquipiers. Au passage du Cap de Bonne Espérance, Groupama 3 comptait près de 203 miles de retard. Une situation de retardataire que le voilier a finalement réussi à inverser après 12 jours de course.

Groupama 3 tient le record de la traversée de l’océan Indien à portée de vue. La Tasmanie, point de passage symbolique entre l’Indien et le Pacifique pourrait voir le premier exploit du maxi-trimaran. Dans un communiqué envoyé par le Team Groupama, les records validés par le World Sailing Speed Record Council (WSSRC) sont présentés, et sont tous détenus par… Orange 2. Ainsi, le temps de référence entre le cap des Aiguilles (Afrique du Sud) et la pointe Sud de la Tasmanie est de 9j 11h et 04s quand Groupama 3 peut espérer le passer en moins de 9 jours !

A bord, l’ambiance est forcément bonne « Le bonheur est bien fait ! Non seulement on s’habitue à ces moyennes de trente noeuds et plus, mais on s’émousse… On se fait la réflexion à bord : quand on navigue à 28 noeuds, on a l’impression d’être arrêté ! Il faut parfois se remettre dans la tête qu’on navigue à 33-35 noeuds, voir quarante… » explique Fred Le Peutrec lors de la dernière vacation radio.

Les prévisions sont bonnes et les grandes vitesses devraient être tenues pendant les prochaines heures. Après viendra le Pacifique, océan qui avait permis à Orange 2 de faire une très bon temps. Après 23 jours de mer, les marins sont conscients qu’ils vont entrer, d’ici quelques heures, dans la mi-course. La route jusqu’à Lorient est encore longue.

Crédit Photo : TeamGroupama

Laissez votre avis