Assurance santé : Nouveaux plafonds de revenus pour la CMU-C et l’ACS

Le nouveau plafond de revenus de la CMU-C est fixé à 8.644,52 euros et celui de l’ACS à 11.670,10 euros par an pour une personne seule.

Fixés par décret paru dans le journal officiel du 9 juillet, les plafonds de revenus pour pouvoir prétendre à la CMU-C, la complémentaire santé adossée à la CMU (couverture maladie universelle) et à l’AME (l’aide médicale d’État) ont été revalorisés à 8.644,52 euros par an pour une personne seule. Ce plafond s’applique dès le 1er juillet pour les personnes à bas revenus.

La CMU-C est une complémentaire qui vient en renfort de la CMU. Elle permet à son bénéficiaire la prise en charge à 100% des ses dépenses de frais de santé. A la différence de la CMU, la CMU-C dispense à l’assuré l’avance de frais. Pour l’obtenir, il faut être de nationalité français ou détenir un titre de séjour, résider en France de manière stable (depuis au moins 3 mois) et ne pas dépasser ces plafonds de revenus.

Une personne de nationalité étrangère qui ne remplirait plus les conditions de situation régulière, pourra bénéficier de l’AME (aide médicale d’État).

Le plafond de revenus pour obtenir l’aide à l’acquisition d’une complémentaire santé (ACS) a été aussi revu à 11.670,10 euros pour une personne seule à cette même date. L’ACS offre une aide financière pour les personnes à bas revenus pour qu’elles prennent une mutuelle santé.


Laissez votre avis