L’assurance des équipements embarqués en automobile

Autoradio dernier cri, GPS ou encore lecteurs DVD pour les enfants, ces accessoires automobile suscitent la convoitise. Afin d’être couvert contre les vols de ces objets des garanties spéciales existent dans les contrats automobiles.

Les nouvelles technologies attirent de plus en plus les automobilistes qui y voient un certain confort. Autoradio dernier cri, lecteur laser, GPS, téléviseur ou encore lecteurs DVD pour les enfants, autant d’accessoires qui suscitent la convoitise de personnes mal intentionnées. Afin d’être couvert contre les vols des objets et des effets personnels à bord d’une voiture, des garanties spéciales existent dans les contrats automobiles.

Toutes les prestations relatives aux accessoires du véhicule, communément appelés systèmes embarqués, se font exclusivement « sur la base des conclusions d’un expert mandaté par nos soins » selon la Maif dans son contrat Garantie Véhicules à Moteur (VAM). Même son de cloche du côté de la Macif, pour qui « les équipements technologiques embarqués (ou pas) […] sont pris en charge selon une valeur d’expert », tout en précisant « s’il s’agit bien d’équipements de série » c’est-à-dire de produit étant directement confectionné par le véhicule (équipement d’origine).

Pour pouvoir bénéficier d’une indemnisation relative à un vol ou une tentative de vol, il faut obligatoirement faire au préalable une déclaration de vol auprès des autorités locales de police ou de gendarmerie. Cette déclaration doit être rédigé dès la constatation du vol ou du moins d’une tentative.

Biens retrouvés ou disparus

Il est également souhaitable, pour pouvoir bénéficier d’une indemnisation, d’informer votre assureur de la récupération sans délai des accessoires volés de votre véhicule. Dans ces cas-là, deux possibilités s’offrent aux assureurs. Tout d’abord si le ou les biens volés sont retrouvés dans les 20 jours qui suivent la déclaration du sinistre, l’assuré doit s’engager à en reprendre possession et à restituer à son assurance l’indemnité perçue au préalable. Dans le cas contraire (biens retrouvés après 20 jours), l’indemnité versée entraine l’abandon à sa société d’assurance des biens retrouvés.

Enfin, selon les assureurs, les systèmes embarqués vont faire l’objet d’une couverture plus ou moins grande selon que le modèle soit fixe ou mobile. Si votre appareil est un modèle fixe ou de série celui-ci fera l’objet d’un remboursement total. Tandis que si celui-ci est un accessoire de seconde monture (par exemple un GPS installé en marge de l’achat de votre véhicule), il fera l’objet d’une garantie le plus souvent plafonnée à un certain montant suivant les contrats d’assurance auto actuels.


Laissez votre avis