Les tarifs des complémentaires santé vont augmenter

Certains assureurs l'ont déjà annoncé, pour d'autres cela sera inéluctable, les cotisations des complémentaires santé vont augmenter en 2011. Mais Pourquoi ?

Certains assureurs l’ont déjà annoncé, pour d’autres cela sera inéluctable, les cotisations des complémentaires santé vont augmenter en 2011. Mais Pourquoi ?

Les mesures d’économie de l’Assurance maladie ont un impact direct sur les organismes complémentaires. La hausse du tarif de la consultation des médecins, les déremboursements de médicaments et de certains dispositifs médicaux représentent une charge supplémentaire. Une charge répercutée sur le tarifs des contrats santé. Les mutuelles sont particulièrement concernées puisqu’elle n’ont pas d’actionnaires ou d’investisseurs pour faire entrer de l’argent frais dans leur caisses. Elles dépendent donc des cotisations de leurs adhérents ou sociétaires.

Et lorsque les charges augmentent, elles doivent compenser par une hausse des recettes et donc une augmentation de leurs tarifs. Certains acteurs du monde de l’assurance ont d’ores et déjà annoncé les ordres de grandeur. Pour la MGEN, il faudra s’attendre à une hausse de 4% à 5%. La Macif table sur une moyenne de +1,8% et Maaf, Mma envisagent de revaloriser les contrats d’environ 5%.

L’ombre d’une nouvelle taxe

Ces hausses pourraient être aggravées par la création d’une nouvelle taxe. Car outre la maîtrise des dépenses de l’Assurance maladie, le gouvernement envisage d’instaurer un taxe sur les contrats dits « responsables et solidaires », soit plus de 95% des complémentaires souscrites en France. Tous sont unanimes sur ce sujet. Elle va avoir un impact sur les tarifs des contrats santé.

« C’est une bien mauvaise nouvelle. C’est le consommateur final qui va payer. Il ne sera pas possible d’intégrer une hausse des taxes sans la répercuter sur les primes et sur le client final » déplorait Patrick Petijean, PDG d’April Assurances. « Si la taxe était mise en place, mécaniquement, les mutuelles la répercuteraient sur les cotisations » pour Jean-Martin Cohen Solal, directeur général de la Mutualité Française.

Même son de cloche du côté des associations. « Les conséquences porteront sur les assurés disposant d’une complémentaire de type ‘responsable’. Ce sont donc des millions de français qui vont voir leur couverture complémentaire renchérir de nouveau » fustige Christian Saout, président du Collectif inter associatif sur la santé (Ciss). La création de cette taxe est inscrite dans le projet de loi de finance pour 2011, actuellement en discussion au Parlement. Elle n’est donc pas encore en place. Mais si la mesure devait passer, les hausses seraient surement plus importantes que celles annoncées jusque là.


Laissez votre avis