L’assurance et l’Islam

Les musulmans présents en France sont de plus en plus demandeurs de produits d'assurance, en veillant bien évidement au respect de leurs traditions.

En forte croissance depuis quelques temps, les produits d’assurance spécifiques aux religions n’en finissent plus de se diversifier et de s’adapter aux exigences particulières des différents cultes qui se côtoient dans l’hexagone. Longtemps oublié du monde de l’assurance, l’Islam représente aujourd’hui un marché embryonnaire mais porteur. Les musulmans présents en France sont de plus en plus demandeurs de produits d’assurance, en veillant bien évidement au respect de leurs traditions.

Délaissés jusque dans les années 80, les produits d’assurance pour les musulmans intéressent aujourd’hui fortement les grandes compagnies, qui voient en ce créneau un nouveau marché plutôt florissant. L’assurance en rapport à l’Islam dépend avant tout de deux facteurs essentiels: l’économie et la religion. Certaines sociétés musulmanes actuelles ont une perception négative de l’assurance, car les règles interdisent toute transaction supposant le paiement d’intérêt (usure). Pourtant l’Islam à instauré un système d’assurance conforme à la Charia appelé Takaful.

Le respect de la loi islamique

Le Takaful est un concept respectant les normes et règles de la loi islamique. Ce dernier provient du mot arabe Kafala, qui signifie « se garantir l’un l’autre » ou « garantie conjointe ». Le système Takaful est basé sur la coopération mutuelle, la responsabilité, l’assurance, la protection et l’assistance entre des groupes ou des participants, c’est donc une forme d’assurance mutuelle.

En France, certains assureurs se calquent dorénavant sur ce modèle afin de proposer des produits d’assurance « Sharia Compliant » (comprenez « conforme à la Charia »). L’année dernière, Allianz par l’intermédiaire d’AGF, lançait une assurance-vie conforme à ce que dit le Coran sur l’île de la Réunion. Le produit a été validé par l’ACERFI (Audit conformité éthique et recherche en finance Islamique) et le CFCI (Cellule de fiqh du centre Islamique) au niveau local et le Sharia Board au niveau national pour obtenir un label de conformité aux lois islamiques.

Des expériences menées en France

La société SG Obsèques propose elle, une assurance obsèques qui prend en charge l’organisation complète des funérailles, ainsi que le rapatriement au pays lors du décès d’un souscripteur. La compagnie organise aussi des inhumations locales dans le respect le plus total des prescriptions religieuses. En 2008, l’assureur français Axa avait déjà mise en place une plate-forme de conception de produits Takaful pour les pays du golfe et en Malaisie. L’assurance Hillenmeyer propose de son côté le Pack Santé Al Maghrib qui prend notamment en charge les frais de pharmacie, de maternité, de vaccination, ou encore de circoncision pour une souscription annuelle allant de 75 à 100 euros selon formule. Elle comprend aussi une assistance voyage spécial pèlerinage à La Mecque, avec rapatriement du corps en cas de décès selon les coutumes musulmanes.

Avec environ cinq millions de musulmans, la France est un marché qui tend à se développer de plus en plus en matière d’assurance islamique. Les grandes compagnies lancent d’avantage de produits et tentent de gagner un secteur encore frileux, notamment en matière d’assurance-vie. Pourtant, le marché global de l’assurance Takaful augmente de près de 15 % par an à travers la planète, un créneau à prendre donc très au sérieux.

Précisions: Le contenu de cet article est purement informatif, malheureusement nous ne pouvons contrôler complètement  sa diffusion et sa reprise par des sites idéologiques. Nous condamnons bien évidemment toutes tentatives de détournement du sujet.


Laissez votre avis