Questions / Réponses à propos des contrats GAV

La GAV peut couvrir différentes situations avec des montants d’indemnisation variables. Face aux questions que vous vous posez, News Assurances vous donne des éléments de réponse

Face aux accidents de la vie courante, les contrats GAV permettent une indemnisation rapide et efficace des victimes. Cette garantie peut couvrir différentes situations avec des montants d’indemnisation variables selon les cas ou les personnes. Face aux questions que vous vous posez sur la GAV, News Assurances vous donne des éléments de réponse.

J’ai été victime d’un accident de la route. La GAV me couvre-t-elle dans ce cas là ?

Le contrat GAV couvre les conséquences d’accidents d’ordre privé, mais pas les accidents de la circulation. Si vous voulez vous faire indemniser, la garantie du conducteur proposée dans les contrats d’assurance auto peut entrer en compte, tout comme le FGAO (Fonds de Garantie des Assurances Obligatoires de dommages) qui permet d’indemniser les victimes d’accidents de la circulation dont les auteurs n’étaient pas assurés ou pas identifiés.

Les contrats GAV couvrent-ils seulement les accidents d’ordre privé ?

La Garantie des Accidents de la Vie couvre les victimes d’accidents domestiques (chutes, brûlures…), d’accidents dans le cadre des loisirs (sport activités ludiques…). Elle prend également en charge les victimes d’accidents subis lors de catastrophes naturelles (tempêtes, avalanches…) ou encore d’accidents médicaux (par exemple, lors d’une intervention chirurgicale). Enfin, elle couvre les conséquences d’accidents technologiques (effondrement d’un magasin par exemple), ou les victimes d’attentats et d’agressions.

Quel est le montant moyen de cotisation annuelle pour un contrat GAV ?

Cela dépend si c’est un contrat individuel ou familial. Dans le premier cas, le montant moyen de cotisation annuelle s’élève à 160 euros. Elle varie selon le seuil d’incapacité permanente (IPP) des contrats, (de 121 euros en moyenne pour un seuil de 30 % à 182 euros pour un seuil de 10 %). Pour les contrats familiaux, la cotisation est en moyenne de 213 euros par an et par contrat.

Y a-t-il un âge limite pour souscrire un contrat GAV ?

La plupart des contrats GAV concernent les personnes comprises entre 18 et 65 ans.. Si vous avez souscrit votre contrat dans ce créneau d’âges, vous pouvez le conserver à vie. Il est à noter que pour toute souscription après 65 ans, il existe malgré tout des garanties qui s’étendent jusqu’au 75ème anniversaire de l’assuré, mais à des prix plus élevés.

Après une chute dans mon escalier, j’ai un taux d’incapacité partielle permanente (IPP) de 20%. La GAV peut-elle jouer ?

Les contrats de base prévoient une rémunération pour un seuil minimum d’incapacité partielle et permanente (IPP) de 30 %. Mais certains assureurs offrent une couverture plus large avec des seuils de déclenchement des garanties plus faibles (1 %, 5 %,7%, 10 %, 14 % ou 25 %), mais le prix de la souscription est plus élevé, d’ailleurs plus le seuil d’incapacité baisse, plus les tarifs des contrats augmentent.


Laissez votre avis