Analyse du contrat PERP Actiper de Mutavie

Actiper est le PERP (Plan d’Epargne Retraite Populaire) développé par Mutavie, filiale d’assurance vie du Groupe Macif

Actiper est le PERP (Plan d’Epargne Retraite Populaire) développé par Mutavie, filiale d’assurance vie du Groupe Macif. Il bénéficie donc de l’avantage fiscal du PERP, à savoir la déductibilité chaque année des versements réalisés du revenu net global dans la limite de 10 % des revenus d’activité professionnelle de l’année précédente (pour chaque membre du foyer fiscal).

Lors du départ à la retraite, Actiper propose quatre types de rentes viagères (à des prix évidemment différents) permettant de répondre aux besoins de chacun :
• soit une rente viagère au seul bénéfice du retraité,
• soit une rente viagère au bénéfice du retraité, avec une réversion à 60 % ou à 100 %,
• soit une rente viagère par palier, au bénéfice du retraité, avec une réversion à 60 % ou à 100 %,
• soit une rente viagère avec annuités certaines, au bénéfice du retraité, avec possibilité de réversion à 60 % ou à 100 %.

Conformément à la promesse du Groupe Macif, Actiper est un produit facilement accessible. Le montant minimum à l’ouverture du contrat est de 300 €. Quant aux versements mensuels programmés, ils sont accessibles à partir de 80 €.

En termes de placement de son épargne, le souscripteur a le choix entre trois modes de gestion financière :
1) Placer l’intégralité de son épargne sur le fonds en euros, ce qui permet de sécuriser les placements tout en percevant chaque année la participation aux bénéfices ;
2) Choisir pour une gestion mixte entre le fonds en euros et les unités de compte, tout en bénéficiant d’un système d’alerte de la part de Mutavie lui conseillant de sécuriser progressivement son épargne au fur et à mesure du rapprochement de son échéance de départ à la retraite ;
3) Opter pour une gestion totalement libre de sa part (avec sa propre allocation entre le fonds en euros et les trois unités de compte du contrat), tout en en assumant le risque financier.

Comme tous les PERP, Actiper est un produit « tunnel », à savoir que seule une sortie en rente au moment du départ à la retraite est possible, à trois exceptions près :
– Il est désormais possible de percevoir 20 % (au maximum) du capital constitué au moment de la liquidation de la retraite.
– Ce seuil de 20 % peut être augmenté dans le cas où le capital ainsi libéré sert à l’acquisition de sa première résidence principale de la part du nouveau retraité.
– Lors de la période de cotisation au PERP, le capital constitué peut être récupéré par le souscripteur dans des situations exceptionnelles, comme le passage en invalidité, l’expiration des droits au chômage, le décès du conjoint ou une situation personnelle de surendettement.

Principaux avantages du PERP Actiper :
– Accessibilité dès 80 € de versements mensuels.
– Prélèvement chaque année par Mutavie d’au maximum 5 % des revenus financiers du fonds en euros (alors que la loi autoriserait un prélèvement systématique de 15 %).
– Frais de gestion annuels limités à 0,50 % sur les sommes investies dans le fonds en euros (en sachant que le marché se situe généralement entre 0,80 % et 1,00 %).
– Quasi-absence d’exposition du fonds en euros sur les obligations souveraines des PIIGS (Portugal, Grèce, Irlande, Italie, Espagne).
– Politique de Mutavie consistant à limiter la part des frais d’entrée prélevés lui revenant afin de constituer une réserve financière de sécurité (sous la forme d’une alimentation de la PPE) pour la gestion future des rentes viagères.
– Frais de gestion des rentes viagères limités à 1 % (alors que le marché de situe souvent à 3 %).

Principaux inconvénients du PERP Actiper
– Gamme d’unités de compte simple, mais limitée à 3 supports à ce stade.
– Frais d’entrée sur les versements de 4 %, en sachant toutefois que ceux-ci sont réduits à 0 % pour les nouvelles adhésions enregistrées en 2012 et à 2 % en 2013 pour ces mêmes adhésions.
– Frais sur arbitrage de 0,30 % en cas de décision de changement de son allocation par l’assuré.

Pour en savoir plus sur l’analyse de Good Value for Money, cliquez ici


Laissez votre avis