Assurer une automobile de luxe

    Assurer une automobile de luxe n’est pas aussi simple qu’assurer une voiture dite « classique ». Le coût de la prime d’assurance est proportionnel à celui du véhicule, plus le prix augmente, plus l’assureur est exigent et le contrat onéreux. Attention toutefois, les voitures de marques prestigieuses ne sont pas forcément les seules à être considérées comme des automobiles de luxe.

    Suivant les assureurs, un véhicule dont la valeur avoisine les 30.000 euros peut être considéré comme « automobile de luxe ». Nul besoin, donc, de posséder une Lamborghini pour payer une assurance auto nettement plus élevée que la moyenne. Outre l’assurance responsabilité civile obligatoire pour chaque véhicule, les contrats pour voitures de luxe sont plus complexes donc plus coûteux.

    De par son aspect, ses avancées technologiques ou encore simplement de par sa réputation, une voiture de luxe présente plus  de risques qu’une voiture bas de gamme pour l’assureur (plus grande exposition au vol, coût des réparations plus élevé en cas de sinistres, plus grande tendances aux excès de vitesse, etc..). Par conséquent, la prime d’assurance augmente avec la valeur du bolide, et de nombreuses garanties vont venir s’ajouter.

    Montrer patte blanche

    Si posséder une berline de luxe n’est pas donné à tout le monde, l’assurer l’est encore moins. Le caractère à risques du véhicule exige que son conducteur soit irréprochable. La plupart des compagnies d’assurance demandent donc des garanties solides aux propriétaires, généralement 5 ans de conduite sans sinistre responsable, sinon vous paierez le prix fort.

    En France, très peu de compagnies sont spécialisées dans l’assurance pour automobiles de luxes (Tolède, April ou encore PatrimOne). La plupart du temps on retrouve donc des contrats classiques qui sont adaptés en fonction de la valeur du véhicule. La garantie tous risques est exigée dans la quasi-totalité des cas, et certains assureurs demandent même plus. Souvent, les voitures sont assurées en valeurs agréées pour prolonger les garanties constructeur. Pour les voitures dont le prix d’achat dépasse 80.000 euros, une protection électronique peut être imposée ou encore un traqueur GPS en cas de vol. Suivant le lieu d’habitation du propriétaire, on exige parfois que le véhicule stationne dans un garage fermé et sécurisé.Il arrive même que des assureurs classiques refusent de prendre le risque de couvrir des automobiles de trop grande valeur.

    Vous pouvez également retrouvez notre émission News Assurance L!ve spécialement dédiée à ce sujet, tournée pour l’occasion sur le Mondial de l’Automobile 2010.


    Laissez votre avis