Quels contrats d’assurance pour quelles garanties ?

Une canalisation qui cède, de l'eau dans sa maison ou des infiltrations dans son appartement : le dégât des eaux est l'un des sinistres les plus communs en assurance habitation. Selon votre situation, les garanties ainsi que les mode d'indemnisation peuvent être différent, notamment si vous êtes locataire ou bien propriétaire de votre logement. Il est donc important de bien comprendre la garantie dégât des eaux proposée par les assurances dans les contrats d'assurance habitation.

Une canalisation qui cède, de l’eau dans sa maison ou des infiltrations dans son appartement : le dégât des eaux est l’un des sinistres les plus communs en assurance habitation. Selon votre situation, les garanties ainsi que les modes d’indemnisation peuvent être différents, notamment si vous êtes locataire ou bien propriétaire de votre logement. Il est donc important de bien comprendre la garantie dégât des eaux proposée par les assurances dans les contrats d’assurance habitation.

En premier lieu, il faut bien définir ce que recouvre le terme « dégât des eaux ». Cette notion désigne en effet « les dommages causés aux biens par l’action de l’eau », une vision assez large dans la multitude de sinistres qui peuvent se produire. Car on retrouve dans la notion de biens les biens mobiliers, mais les immeubles, c’est à dire les murs, sols et plafonds. C’est l’une des raisons qui oblige locataires, propriétaires, copropriétaires et syndicats de copropriété à souscrire à une assurance dégât des eaux.

Cette garantie est généralement comprise dans les contrats multirisques habitation pour les occupants des logements. Elle inclut la responsabilité civile qui couvre les cas les plus courants de ce genre de sinistre, si par exemple vous êtes responsable d’un dégât des eaux dans votre habitation ou que celui-ci endommage également une habitation tierce. Elle va aussi vous protéger en cas de sinistre dans une habitation tierce qui pourrait avoir fait des dommages au sein de votre logement.

De nombreux cas de figure sont pris en charge dans la garantie dégât des eaux. Il peut s’agir des fuites de canalisation, des débordements de sanitaires ou d’appareils d’électroménager, les casses de gouttières ou les infiltrations par la toiture par exemple. Concernant le gel, certains contrats ne prennent pas en charge ce genre de sinistre, soyez donc très vigilants.

L’assurance dégât des eaux étant comprise dans les contrats d’assurance habitation, le niveau de garantie modifie la prise en charge de l’indemnisation. Dans certains cas, les biens seront remboursés en valeur à neuf ( pour les contrats les plus complets) ou bien en prenant en compte le coefficient de vétusté. Tout ce qui concerne les plafonds, les murs et les sols fait également partie des dommages couverts par la garantie. Enfin, sachez que votre assurance vous indemnisera aussi si jamais vous ne pouvez plus habiter votre logement à cause du sinistre lié au dégât des eaux.

CP : Rémy in Granada-Picasaweb

Laissez votre avis