Dossier « emploi et assurance » : commercial en assurance, un profil ciblé dans le secteur

    Si le secteur de l’assurance recrute en ce moment, certains profils sont plus recherchés que d’autres. Le métier de conseiller en assurance a particulièrement le vent en poupe, et les compagnies d’assurance et les banques sont friandes des profils commerciaux, dans un contexte concurrentiel très élevé. Zoom sur un métier qui est « assuré » d’un avenir radieux.

    Le métier de conseiller en assurance a l’avantage d’être diversifié. Du simple conseil à la vente de produits d’assurance et la culture du résultat, l’activité du conseiller commercial en assurance est évolutive. L’éventail des clients est très vaste puisque ce métier peut englober des relations avec les particuliers mais également avec les entreprises.

    Au niveau des capacités, les recruteurs recherchent généralement des personnalités vives d’esprit, dynamiques, ayant de bonnes qualités relationnelles, le tout pour faire de ces conseillers des spécialistes commerciaux. Des personnalités plutôt jeunes, confirmées par un âge moyen d’environ 27 ans. Les formations commerciales sont en général les parcours les plus représentés, allant du DUT et BTS jusqu’à des formations spécialisées dans l’assurance. Les cursus de l’Ifpass et de l’Enass sont adaptés au métier de commercial en assurance. L’avenir réside sans doute dans les formations combinées, comme par exemple les conseillers en assurance et épargne.

    En effet, si les assureurs traditionnels recrutent des commerciaux et des conseillers clientèle, les bancassureurs sont de plus en plus demandeurs pour leurs activités d’assurances. La liaison entre banque et assurance étant clairement établie, la double casquette peut être un plus non négligeable à l’heure de l’embauche. Les filiales du groupe Crédit Agricole, Prédica et Pacifica, devraient recruter massivement en 2010. Même constat chez BNP Paribas Assurances et Sogecap (Société Générale) qui devraient être actifs sur le marché de l’emploi.

    En ce qui concerne la rémunération du poste de commercial en assurance, elle peut varier de manière conséquente suivant les résultats de l’activité. Les salaires sont constitués principalement de commissions. D’après le site studyrama.com, un commercial en assurance débutant sédentaire touchera autour de 18.294 euros par an. Pour un commercial de terrain, le salaire oscille entre 25.916 et 30.490 euros. De quoi donner des perspectives d’évolution vers des postes à plus forte responsabilité comme les inspecteurs commerciaux.


    Laissez votre avis