Assurer son casque de moto

    Protection indispensable et obligatoire lorsqu’on pratique la moto, le casque est indissociable du pilote. Face aux risques de vols ou de chutes, il est judicieux de l’assurer.

    Selon la loi, le port du casque est obligatoire pour la pratique d’une moto, d’un cycle ou d’un quad. Mais au delà de la législation en vigueur, il existe un rapport affectif entre le casque et son pilote. Une bonne raison d’assurer cet élément qui est plus qu’un accessoire.

    De nombreux contrats d’assurance moto ont une « garantie casque ». Incluse d’office ou proposée en option, cette garantie permet au motard un dédommagement de son casque en cas d’accident, de détérioration ou de vol. Mais suivant les formules, les conditions et les plafonds d’indemnisations varient.

    Des contrats qui divergent

    Quelles que soient les conditions du contrat, la « garantie casque » n’indemnise que les casques répondant aux normes « NF S72.305 » pour la France. Ensuite, soit votre casque est assuré dans le cadre d’une « garantie équipement du conducteur », à ce titre il sera pris en charge avec l’ensemble de l’équipement de sécurité (gants, bottes blouson) soit il fait l’objet d’une garantie à part, et sera alors remboursé seul.

    A titre d’exemple, dans le cadre d’une « garantie équipement du conducteur », la Mutuelle des Motards indemnise l’ensemble du matériel détérioré à la suite d’un accident à hauteur de 2.000 euros (le casque en fait donc partie). Dans le cas d’une « garantie casque » indépendante, les remboursements peuvent varier entre 200 et 350 euros suivant les compagnies et la valeur avérée du casque. Chez AMT par exemple, on trouve une garantie complémentaire « perte ou vol de casque » qui indemnise les victimes de vol ou de détérioration grave de casque  jusqu’à 250 euros. La compagnie propose même le remboursement d’un casque oublié et non retrouvé, donc perdu (sous conditions).

    Attention aux exclusions de garantie

    Mais la « garantie casque » ne couvre pas toujours tous les risques. Suivant les gammes de contrat, le risque de vol ou de détérioration dans un incendie ne sont parfois pas pris en charge. Sinon, certaines compagnies ne remboursent l’objet qu’en cas d’accident non responsable. Lorsque la couverture du casque est incluse dans « garantie équipement du conducteur », en général les motards assurés au tiers ne bénéficient pas des mêmes plafonds et conditions de remboursement qu’en tout risque. Gare à certains contrats qui proposent également des franchises en cas de détérioration.

    Enfin, vérifiez bien vos contrats à propos des conditions de vol, notamment à propos des casques volés à un domicile. Ces derniers ne sont souvent pas indemnisés. En ce qui concerne le casque du passager, certains assureurs le remboursent aussi en cas d’accidents, mais pas forcément en cas de vol dans les rangements de votre moto.


    Laissez votre avis