Dossier : Êtes-vous bien assuré pour votre location de voiture ?

    Louer une voiture, c’est pratique mais il faut avoir pensé à bien s’assurer. Les agences de location incluent des assurances dans leur forfait mais elles ne couvrent pas tout. Pour réduire les franchises, mieux vaut souscrire une assurance complémentaire.

    Quand on loue une voiture pour partir en vacances ou en weekend, on ne pense pas à l’accident. Pourtant cet oubli peut coûter cher. En France, les loueurs de véhicules sont légalement contraints de proposer une assurance dans chaque contrat de location. Mais celle-ci propose des garanties minimales.

    Si le conducteur est responsable d’un accident, il est couvert pour les dommages causés sur autrui. Mais une franchise reste à sa charge pour les dégâts matériels. Et celle-ci peut s’élever à plusieurs milliers d’euros. Autant dire que si des réparations lourdes doivent être effectuées sur le véhicule, la facture risque d’être salée.

    Et le problème reste le même en cas de vol de la voiture, avec des franchises encore plus élevées. Pour éviter les mauvaises surprises, il est donc conseillé de souscrire une assurance complémentaire qui permettra un rachat de franchise partiel ou total. « Le locataire peut souscrire une assurance complémentaire qui lui coûtera de 9 à 19 euros par jour en fonction du modèle choisi », explique M. Pieres, gérant de l’agence Rent a Car de Montreuil-Vincennes.

    Tous les loueurs proposent ce type d’assurances. La garantie CDW (« Collision Damage Waver ») permet un rachat partiel de la franchise en cas d’accident. Pour le vol, c’est l’assurance TP (« Theft Protection ») que le locataire doit avoir souscrit. Il existe aussi des packs qui couvrent ces deux types d’événements.
    Enfin, les agences de location proposent également des PAI (« Personal Assistance Insurance ») qui prennent en charge les dommages corporels du conducteur et des occupants du véhicule.


    Laissez votre avis