Dossier : L’assurance pour son matériel informatique

    A l’image des autres produits high-tech, les ordinateurs et le matériel informatique sont particulièrement confrontés à des risques matériels, mais aussi immatériels. Pour les particuliers comme les professionnels, la simple garantie émanant de l’achat du produit ne suffit plus : souscrire une extension pour son PC ou son Mac devient indispensable. Dès lors, une multitude d’options s’offre aux assurés pour protéger leur matériel. Zoom sur les risques à couvrir et les solutions disponibles sur le marché.

    Comme pour tous les autres produits high-tech, les moyens ne manquent pas pour assurer son ordinateur fixe ou portable. Dès l’achat du produit, les grandes enseignes qui vendent le matériel proposent le plus souvent une extension de garantie « matériel ». Vol, casse, dégradation : les risques dommages sont généralement bien couverts par ces contrats.

    A l’image de ce qu’il se fait avec les téléphones mobiles, les banques et les assurances proposent des solutions pour protéger les ordinateurs. Sous la forme d’un contrat « multirisques », ces solutions globales peuvent intégrer le matériel informatique,  qu’ils soit fixe ou portable. Certains contrats d’assurance sont destinés aux produits nomades, ne prenant en charge que les ordinateurs portables et non le matériel « fixe ». Au niveau des tarifs, il faut compter en général moins d’une dizaine d’euros par mois

    La différence peut aussi provenir du montant de la franchise. Pour les professionnels, des couvertures adaptées existent, avec des garanties vol, incendie, dégâts des eaux ou vandalisme par exemple. Net Assurances propose une couverture dans ce sens, mais le montant de la franchise est deux fois plus élevé s’il s’agit de matériel portable.

    Si les assurances de matériel informatique couvrent les risques dommages concernant le matériel, d’autres risques (immatériels) comme la malveillance et les virus informatiques peuvent survenir. Une simple assurance ne protège pas contre ce genre de risques. Certains assureurs et  courtiers proposent désormais des garanties liées à ces nouveaux risques comme par exemple Assinco, qui a développé une solution de cyber-protection. De quoi se protéger intégralement contre tous les risques spécifiques liés à l’utilisation de matériel informatique.


    Laissez votre avis