La couverture santé aux Etats-Unis

    A la différence de l’Union Européenne, la couverture santé aux États-Unis est soumise à un régime très spécial. Face à des frais médicaux très élevés, il faut avant tout justifier de sa solvabilité pour pouvoir consulter un médecin ou se faire hospitaliser (carte de crédit ou prise en charge d’assurance). Voyager aux USA, ou même s’y implanter, sous-entend donc d’être extrêmement bien couvert.

    Lorsqu’on pose le pied au pays de l’oncle Sam, mieux vaut être vigilant si un problème de santé survient. La sécurité sociale française et les mutuelles complémentaires ne prennent pas en charge les frais médicaux lors de séjours aux USA. Les sommes pratiquées par les hôpitaux et les médecins américains sont extrêmement élevées, les consultations chez un généraliste varient de 70 à 300 dollars alors que celles chez un spécialiste peuvent aller au delà.

    L’assurance santé n’est pas obligatoire aux États-Unis, même si environ 90% de la population en possède une. Pourtant, la plupart des contrats souscrits auprès d’assureurs privés ne peuvent  faire face aux tarifs médicaux pratiqués. Il n’est donc pas rare de voir des familles avec plusieurs contrats hors de prix pour pouvoir couvrir des factures médicales. Malgré tout, si la couverture santé peut coûter très cher, ne pas en avoir peut coûter encore plus cher.

    Trouver sois-même une couverture médicale est donc compliqué. Les assurances privées sont souvent onéreuses (1500 dollars par mois et par famille en moyenne), et celles à bas prix ne garantissent presque rien. Il y a aussi l’option universitaire, car s’inscrire à l’université américaine donne droit à une couverture santé qui prend en charge les soins à 80%.  Attention, il y a un plafond pour l’hôpital et les assurances varient suivant les facultés, enfin on ne peut pas toujours aller chez le médecin de son choix.

    Souscrire une assurance en France

    Lors d’un voyage aux État-Unis, il est donc important de souscrire une assurance en France qui couvre les dépenses médicales imprévues et les frais de rapatriement, surtout dans un pays où les dépenses de santé sont à l’origine de la plupart des cas de faillites personnelles. Il n’existe pas de convention de sécurité sociale couvrant l’assurance maladie entre nos deux pays, mais la plupart des offres d’assurances voyages couvrent les frais médicaux et les dépenses d’assistance (voir notre dossier sur le sujet).

    Pour les expatriés aux USA, il existe chez plusieurs compagnies d’assurances et d’assistance des offres intéressantes. Allant de 200 à 2.500 euros par an en moyenne pour les plus complètes, ces assurances sont disponibles en complément de la Caisse des Français de l’Étranger (CFE). Pour rappel, la CFE est une assurance volontaire qui permet à tout ressortissant français, quelle que soit sa situation, de bénéficier de la même Sécurité Sociale qu’en France. Parmi les principales garanties, on retrouve généralement le remboursement des Frais médicaux au 1er dollars dépensé (les remboursement peuvent aller de 200.000 à 500.000 euros par an et par personne en moyenne), une assistance rapatriement, une assurance responsabilité Civile, un capital décès ou encore la disponibilité d’indemnités journalières ou d’une rente d’invalidité.


    Laissez votre avis