Dossier : La télésurveillance, le nouvel équipement contre les cambriolages

    Depuis quelques années, un nouveau système de prévention évolué contre les cambriolages a vu le jour. Il s’agit de la télésurveillance, un système de protection qui allie appareils de vidéo surveillance et alarme couplés à l’intervention humaine. Recommandé par les assureurs via des sociétés d’assistance, ce nouveau moyen de veille permet également de bénéficier de réductions de tarifs sur ces contrats d’assurance habitation.

    La télésurveillance est un système assez récent en France (moins de 10 ans) mais qui a déjà fait ses preuves outre-manche. Disponibles pour les particuliers comme pour les entreprises, c’est  un moyen de prévention très complet face aux cambriolages. Grâce à des caméras de surveillances installées à son domicile, et reliées directement à une société d’assistance, l’assuré bénéficie d’une surveillance 24h/24 de son habitation. En cas d’intrusion, une alarme se déclenche et prévient une plateforme spécialisée qui agit en conséquence : soit par des messages audio dissuasifs, soit par l’intervention sur place d’une équipe de sécurité ou des forces de l’ordre.

    « La France est, en terme d’équipements, très en retard par rapport à nos voisins européens. 2 à 3% seulement du parc résidentiel est équipé en télésurveillance », déclare Philippe Brin, Directeur des activité sectorielles et du département des professionnels de sécurité chez Verspieren. « Aujourd’hui dans le pays, on compte 610.000 abonnés en télésurveillance chez les professionnels, et 550.000 chez les particuliers », ajoute ce dernier.

    Selon les contrats et les sociétés d’assurance, il existe plusieurs formules de télésurveillance, avec des niveaux de veille plus ou moins importants. En règle générale, l’assurance « vol télésurveillance » comme on l’appelle fréquemment, possède un socle de garanties autour duquel de nombreuses options peuvent venir s’ajouter. Souvent, ce socle comprend en cas d’alerte l’intervention d’une équipe de sécurité toute l’année à n’importe quelle heure pour une « levée de doute ». En cas d’effraction cette fois-ci, la société d’assistance qui gère la télésurveillance du domicile informera alors les forces de l’ordre. Enfin, la plupart des contrats prennent en charge l’organisation de la remise en état des issues endommagées, et le rapatriement au domicile (si l’effraction survient lors de vacances ou d’un déplacement).

    Bien sûr l’installation du système d’alarme et des cameras reliées à une plateforme de surveillance font très souvent partie du contrat, tout comme la formation à son utilisation. L’assurance « vol télésurveillance » comprend également le contrôle du bon fonctionnement des installations au sein du domicile, ces dernières doivent respecter des normes requises par les assureurs. D’autres options peuvent êtres disponibles, si vous ne désirez pas de caméras chez vous, des détecteurs de mouvements couplés à des sirènes puissantes et dissuasives sont aussi proposées. Ces derniers sont en liaison permanente avec une station de surveillance qui vous appelle en cas de déclenchement de l’alarme. Le système s’adapte à la configuration de votre logement et à votre mode de vie, proposant ainsi des badges sécurité pour les enfants, et tolérant la présence d’animaux de compagnie.

    Dans la plupart des cas, l’installation de ce système vous permet des rabais allant jusqu’à 15% sur le prix de votre contrat d’assurance MRH (Multi Risques Habitation), certaines compagnies suppriment même la franchise en cas de vol si le système était en marche au moment du larcin.


    un commentaire sur “Dossier : La télésurveillance, le nouvel équipement contre les cambriolages”

    • Eric Vues :

      Je me suis fait cambrioler. Ma porte d’entrée n’était apparemment pas aux normes . Mon assureur peut-il refuser de me rembourser ?

    Laissez votre avis