Dossier : L’assurance annulation de séjour

    Préparer ses vacances, c’est très souvent réserver à l’avance l’hôtel, le gite, le camping ou encore la villa de sa future villégiature. Seulement, de nombreux imprévus peuvent vous empêcher de profiter de votre location. Événement de dernière minute, accident au beau milieu des vacances, il existe pourtant une assurance annulation qui vous couvre si vous devez interrompre votre séjour.

    Souscrire une assurance annulation de séjour peut se révéler très utile. Proposée par la plupart des compagnies, cette couverture a pour but de vous indemniser si vous êtes dans l’impossibilité de vous rendre sur votre lieux de vacances, ou si vous devez les écourter pour diverses raisons.

    Pour une souscription moyenne d’environ 20 euros, l’assurance annulation prend notamment en charge l’acompte ou la totalité de la location versée en cas d’annulation de votre séjour, tout comme l’éventuel solde du bailleur. En cas d’interruption de votre séjour cette fois-ci, vous serez remboursé de la période non courue par exemple. Parfois, certains assureurs évaluent le prix de votre contrat en fonction du montant de votre location (entre 3% et 5% du prix du séjour en moyenne).

    L’assurance annulation ou interruption de séjour est valable en cas de maladie, d’accident, d’hospitalisation ou de décès survenus avant ou pendant vos vacances. Elle prend en charge les conséquences d’incendies, d’accident au domicile, mais aussi de barrages routiers, ou encore de grèves. En règle générale, les convocations administratives, la perte ou l’obtention d’emploi, la mutation ou bien la modification de congés font également parti des contrats. Ces derniers proposent parfois le remboursement du séjour en cas de non-conformité du bien loué, et il faut savoir que des garanties des pertes pécuniaires résultant d’actes malhonnêtes ou frauduleux dont vous êtes victime peuvent également être comprises dans votre contrat. tout comme le fait de tomber enceinte. Dans la plupart des cas, ces garanties sont valables pour tous les types de locations de vacances (Villas, appartements, chambres d’hôtes, camping ou encore mobil-home ou chalets).

    Pour des contrats allant en moyenne de 7 à 35 euros, le montant de prise en charge peut aller jusqu’à 15.000 euros. L’assurance annulation de séjour peut être incluse dans des formules d’assurance voyage, une assistance rapatriement peut également être disponible sur certains contrats. Souvent, l’indemnité est proportionnelle au nombre de jours de voyage non utilisés et au nombre de personnes ayant effectivement libéré les lieux du séjour. Elle est calculée à compter du lendemain du jour où survient l’évènement.

    Attention aux nombreuses exclusions

    Cependant, il existe bon nombre d’exclusions de garanties qui ne vous donnent pas le droit d’être indemnisé lors de l’annulation ou l’interruption de votre séjour. Les sinistres occasionnés par les guerres, les effets nucléaires ou radioactifs ne constituent pas un motif de dédommagement. Les sinistres provoqués intentionnellement et ceux résultant d’une rixe ou d’un crime et délit intentionnel, ne sont pas non plus couverts, tout comme le suicide ou la tentative de suicide de l’assuré. Les Tremblements de terre, éruptions volcaniques, raz-de-marée, inondations, ouragans ainsi que les épidémies, la pollution et les catastrophes naturelles sont aussi des exclusions de garanties.


    Laissez votre avis