Dossier : Le boom des assurances « low cost »

    Dans un contexte économique difficile, nombreux sont les particuliers qui cherchent à faire de bonne affaires notamment sur leurs contrats d’assurances. De nouvelles offres sont donc apparues principalement via internet, des assurances dites « low cost » qui connaissent un succès grandissant. Petit tour d’horizons de ces assurances d’un nouveau genre qui touchent un public de plus en plus jeune.

    Trouver des contrats d’assurance vraiment moins chers que la moyenne du marché, voilà une idée qui paraissait quasi impossible il y a encore quelques années. Pourtant avec l’arrivée d’internet, des assurance bon marché on fait leur apparition, s’adaptant ainsi à une clientèle au revenus plus modestes. Ces assurances low cost sont donc moins chères, elles répondent à des besoins simples destinées au plus grand nombre et concernent des produits standards.

    Depuis environ 5 ans, assureurs et courtiers français ont emboité le pas des autres pays européens en avance sur le sujet. Les compagnies et mutuelles qui proposent ces assurance low cost économisent sur leur coût de distribution, et misent notamment sur internet comme moyen majeur de commercialisation de ces produits à bas prix. D’ailleurs, nombreuses sont les nouvelles enseignes ou filiales de grands groupe qui sont apparues ces dernières années pour se consacrer uniquement à ce créneau du low cost et encourager la souscription via le web: IdMacif, Amaguiz, ou encore Ineas sont les plus connues d’un marché qui tend à se développer encore.

    Les assurances low cost touchent principalement le secteur automobile, on trouve aussi quelques offres en assurance santé, ou multirisques habitation. Le public visé par ces offres bon marché est plutôt jeune, urbain, avec des moyens assez réduits et habitué à internet et à comparer les prix. Cependant, les prestations proposées sont forcément plus limitées que celles d’une assurance classique. Les offres sont souvent dépourvues de certaines garanties habituelles. En auto, les assistances 0km, les garanties bris de glace ou encore les garanties conducteurs disparaissent bien souvent. De nombreux services passent à la trappe pour ne laisser place qu’aux protections essentielles, ce qui explique des prix plus bas que la normale.

    Attention malgré tout, ces assurances low cost sont soumises à de nombreuses conditions. Même si les offres assurantielles se vantent de proposer des produits estampillés par les grandes compagnies à des prix attractifs, les personnes responsables d’accidents récents ou ayant du malus se verront refuser leur souscription. De plus, les conditions de dédommagement lors des sinistres et les suivis de contrats ne sont pas toujours aussi rigoureux que l’on espère. Payer moins cher son assurance c’est donc possible, mais choisir seulement l’indispensable réduit aussi les petites garanties superflues des assureurs qui nous rendent parfois la vie plus simple…


    Laissez votre avis