Dossier : Le cautionnement, une garantie pour les emprunts des pompiers

    Comme pour toute profession à risques, les pompiers peuvent se heurter à des banquiers et des assureurs plutôt réservés lorsqu'il s'agit d'accepter leurs demandes de crédits. Au même titre que la plupart des fonctionnaires, les sapeurs pompiers ont toutefois accès à certains avantages pour leurs emprunts.

    Comme pour toute profession à risques, les pompiers peuvent se heurter à des banquiers et des assureurs plutôt réservés lorsqu’il s’agit d’accepter leurs demandes de crédits. Au même titre que la plupart des fonctionnaires, les sapeurs pompiers ont toutefois accès à certains avantages en matière de cautionnement et d’assurances emprunteurs.

    Dans un précédent dossier, nous avions évoqué les difficultés que les militaires pouvaient rencontrer pour souscrire un emprunt. Le blocage se faisait notamment au niveau des assurances et du cautionnement du fait des risques encours dans l’exercice de leur profession. Les pompiers militaires, la problématique est très similaire. Le risque de décès ou d’invalidité est plus élevé pour ce corps de métier que pour un comptable par exemple. Ce qui peut poser problème pour les demandes de prêt.

    En 2008, une trentaine de mutuelles de la fonction publique, dont la Mutuelle des sapeurs-pompiers de Paris (MSPP) ont créé MFPrécaution, une union mutualiste, dont l’objet est de servir de caution pour des crédits immobiliers allant de 7.600 euros à 600.000 euros. Il faut toutefois répondre à plusieurs critères comme être adhérent à la MSPP depuis plus de 5 ans, arriver à un taux d’endettement inférieur ou égal à 33% ou encore être en mesure de financer les frais d’actes notariés sans avoir recours au crédit. Ce système de caution mutualiste n’est valable que auprès des banques partenaires de MFPrécaution. Une assurance crédit est généralement proposée pour couvrir le décès, la perte d’emploi ou encore l’invalidité.

    Pour les pompiers civils, c’est-à-dire qui ne dépendent ni de la Brigade des sapeurs pompiers de Paris (BSPP), ni des marins pompiers de Marseille, de tels dispositifs existent également. La Mutuelle nationale des sapeurs pompiers (MNSP) proposent également un cautionnement des emprunts immobiliers de ses adhérents via son assurance-crédit.

    Quelle que soit l’option choisie, il est indispensable de bien se renseigner sur le couvertures proposés dans les cadres des assurances emprunteurs proposées par les compagnies ou directement par les banques. Pour des professions à risques comme celle de soldats du feu, il est primordial d’être couvert contre le décès, l’invalidité et la perte d’emploi. Sachez à ce propos que rien ne vous oblige à souscrire l’assurance emprunteur de la banque qui vous octroie le crédit. Il est tout à fait possible de faire jouer la concurrence sur ce point en particulier.Comme pour toute profession à risques, les pompiers peuvent se heurter à des banquiers et des assureurs plutôt réservés lorsqu’il s’agit d’accepter leurs demandes de crédits. Au même titre que la plupart des fonctionnaires, les sapeurs pompiers ont toutefois accès à la caution mutualiste pour leurs emprunts.

    Dans un précédent dossier, nous avions évoqué les difficultés que les militaires pouvaient rencontrer pour souscrire un emprunt. Le blocage se faisait notamment au niveau des assurances et du cautionnement du fait des risques encours dans l’exercice de leur profession. Les pompiers militaires, la problématique est très similaire. Le risque de décès ou d’invalidité est plus élevé pour ce corps de métier que pour un comptable par exemple. Ce qui peut poser problème pour les demandes de prêt.

    En 2008, une trentaine de mutuelles de la fonction publique, dont la Mutuelle des sapeurs-pompiers de Paris (MSPP) ont créé MFPrécaution, une union mutualiste, dont l’objet est de servir de caution pour des crédits immobiliers allant de 7.600 euros à 600.000 euros. Il faut toutefois répondre à plusieurs critères comme être adhérent à la MSPP depuis plus de 5 ans, arriver à un taux d’endettement inférieur ou égal à 33% ou encore être en mesure de financer les frais d’actes notariés sans avoir recours au crédit. Ce système de caution mutualiste n’est valable que auprès des banques partenaires de MFPrécaution. Une assurance crédit est généralement proposée pour couvrir le décès, la perte d’emploi ou encore l’invalidité.

    Pour les pompiers civils, c’est-à-dire qui ne dépendent ni de la Brigade des sapeurs pompiers de Paris (BSPP), ni des marins pompiers de Marseille, de tels dispositifs existent également. La Mutuelle nationale des sapeurs pompiers (MNSP) proposent également un cautionnement des emprunts immobiliers de ses adhérents via son assurance-crédit.

    Quelle que soit l’option choisie, il est indispensable de bien se renseigner sur le couvertures proposés dans les cadres des assurances emprunteurs proposées par les compagnies ou directement par les banques. Pour des professions à risques comme celle de soldats du feu, il est primordial d’être couvert contre le décès, l’invalidité et la perte d’emploi. Sachez à ce propos que rien ne vous oblige à souscrire l’assurance emprunteur de la banque qui vous octroie le crédit. Il est tout à fait possible de faire jouer la concurrence sur ce point en particulier.


    Laissez votre avis