Dossier : Les acteurs et les conditions de souscription d’une assurance obsèques

    Vers qui se tourner pour contracter une convention obsèques et quelles sont les conditions pour y souscrire ? Il est souvent difficile de savoir à quels saints se vouer face aux communications des différents acteurs.

    Il n’existe pas de conditions spécifiques pour contracter une convention obsèques. Pour la plus grande partie des opérateurs, il est possible de souscrire à une assurance-décès dès l’âge de 18 ans.

    Et comme on l’entend souvent dans les publicités, aucun questionnaire de santé ni de visite médicale ne sont exigés à la signature du contrat. Toutefois au-delà de 80 ans, voire 85 ans selon les prestataires, un examen de santé peut être exigé avant l’acceptation du contrat, quand ils ne rechignent pas tout simplement à vous assurer.

    En outre, seuls quatre opérateurs peuvent vous proposer des contrats d’assurances obsèques :

    – Les sociétés d’assurance classiques : avec 38% de parts de marché, elles sont les leaders incontestés sur ce segment. Elles peuvent vous proposer tous les types de contrats.

    – Les bancassurances : elles représentent 31% des contrats signés en France. Comme les assureurs classiques, elles peuvent proposer des contrats en capital ou en prestations.

    – Les sociétés d’assurance de vente directe : elles représentent 23% des souscriptions et peuvent délivrer tous les types de contrats (en capital et en prestations).

    – Les entreprises de pompes funèbres : elles ne représentent que 8% du marché. Evitez celles qui proposent de conventions obsèques en prestations standardisées.


    Laissez votre avis