Dossier : Les assureurs-banquiers, présentation

    Alors que les banques proposent des contrats d’assurances depuis les années 70, les compagnies d’assurances et quelques mutuelles d’assurance ont décidé au début des années 2000 de se lancer dans… la banque.

    L’an 2000 a marqué dans l’assurance également une certaine rupture. Pour la première fois, un assureur – et non des moindres – décidait de se lancer dans les opérations bancaires. Les AGF créaient AGF Banque avec des ambitions élevées, puisqu’à l’époque, l’assureur qui s’était déjà rapproché d’Allianz, visait près de 500.000 clients en quelques années.

    Peu de temps après, en 2002, ce fut au tour d’Axa de se lancer dans l’offre bancaire. Depuis, d’autres ont suivi, comme Groupama, la Macif, la Maif, MMA et Maaf, dans des schémas divers que nous verrons dans ce dossier.

    Plusieurs raisons ont poussé les assureurs sur le terrain des banquiers. Si l’on met de côté la volonté d’équilibrer la balance avec des concurrents venus marcher sur leurs plates-bandes, les assureurs sont confrontés, par le principe même de l’assurance, à des différents écueils.

    En premier lieu, un client ne « découvre » en général l’assurance que lorsqu’il quitte le foyer familial pour son premier contrat d’assurance habitation, ou lorsqu’il doit assurer son premier véhicule. L’âge de la « rencontre » entre l’assureur et le client se fait donc bien plus tard que pour les banques. Il est en effet possible d’avoir un compte en banque, un moyen de paiement et de retrait bien avant sa majorité en France.
    Les conseillers bancaires rencontrent des clients plus jeunes, à la différence des assureurs.

    Le modèle choisi, ensuite, n’a pas porté ses fruits. Dans le développement d’internet, les assureurs ont privilégié des modèles de banque « sans agences ». Ils ne peuvent pas rivaliser avec les réseaux bancaires, bien implantés, mais ceux qui se sont lancés pouvaient toutefois s’appuyer sur des réseaux physiques d’agents salariés ou indépendants.

    Le modèle de banque à distance a mis beaucoup de temps à prendre et commence juste à faire se démarquer actuellement, notamment grâce à des frais moindres.
    Malgré tout, les acteurs de l’assurance proposant de la banque sont aujourd’hui assez nombreux. Les gammes proposées aux clients sont diversifiées, comme nous le verrons dans notre prochain article.


    Laissez votre avis