Les hausses de tarifs en assurance auto pour 2011

    Après cinq années sans augmentation, les tarifs de l'assurance automobile repartent à la hausse en 2011, une hausse estimée nécessaire par les assureurs.

    Après cinq années sans augmentation, les tarifs de l’assurance automobile repartent à la hausse en 2011, une hausse estimée nécessaire par les assureurs.

    Parmi les hausses de tarifs annoncées pour 2011, l’assurance auto n’est pas épargnée. Pour l’année à venir, les compagnies devraient augmenter les prix des cotisations de 3 à 5% en moyenne (voir notre article sur le sujet).

    La Maif annonce par exemple une hausse moyenne de 2,5% tout comme la MAAF. De son côté, la Macif table sur une augmentation moyenne de 2,9% contre 3% pour MMA. Ensuite, Gan/Groupama annonce une hausse de 3% alors que la Matmut prévoit un relèvement moyen de 4%. Enfin, Axa table sur une hausse moyenne de 4,5% de ses tarifs d’assurance automobile pour 2011 (Tous les chiffres annoncés sont hors dispositif bonus/malus).

    Attention aux dispositifs Bonus/Malus

    La prime d’assurance d’une automobile est déterminée en fonction de la puissance du véhicule, du prix des pièces de rechange lors des réparations ou bien par sa propension à se faire voler. Les caractéristiques du conducteur entrent également en compte, tout comme l’usage du véhicule ou l’endroit dans lequel on l’utilise.

    Contrairement aux contrats d’assurance habitation, les variations de tarifs en assurance automobile ne sont pas soumises à des indices. Les contrats sont simplement taxés ( taxe fiscale, contribution au Code de la Sécurité sociale, contribution au Fonds de garantie des assurances obligatoires de dommages et pour les catastrophes naturelles et participation au Fonds de Garantie des Victimes des Actes de Terrorisme et d’autres Infractions).

    Attention quand même aux dispositifs Bonus/ Malus ou CRM ( Coefficient de Réduction/Majoration), car les hausses de tarifs 2011 ne tiennent pas compte de cet indicateur.

    Trois facteurs aggravants

    Les nombreux évènements climatiques de l’année 2010 (tempêtes Klaus, Quinten, orages de grèle, etc…), sont une des principales causes de la hausse des tarifs pour 2011. Ensuite, l’augmentation du trafic a entraîné plus d’accidents matériels (malgré moins de morts sur les routes) et parallèlement le coût moyen des réparations a augmenté lui aussi.

    Après une année 2009 catastrophique, les assureurs ne peuvent plus se permettre de perdre perdent de l’argent, car l’ensemble des sinistres leur coûtent plus cher que l’ensemble des primes encaissées. Ces derniers ne peuvent plus puiser dans leurs réserves pour compenser ces pertes, ils sont donc obligés d’augmenter leurs tarifs. « Concernant 2009, on a connu une année abominable comme on n’en avait pas connu dans toute la décennie avec une hausse de 8% de la charge sinistre, de la fréquence et du coût moyen. Pour 2011, les assureurs doivent prendre en compte une situation qui s’est répétée sur 2 ans » affirme Jacques de Perreti, directeur général Particuliers/Entreprises chez Axa France.

    Avec une cotisation annuelle moyenne avoisinant les 450 euros, les assurés peuvent donc s’attendre à des augmentations de tarifs pour quelques années, afin que les assureurs reviennent à l’équilibre. On parle de 8 à 9% d’augmentation sur 3 ans.


    un commentaire sur “Les hausses de tarifs en assurance auto pour 2011”

    • André Vues :

      La MAAF annonce une hausse de 2,5% en moyenne. La réalité est tout autre: c'est presque 6,5%! (client depuis plus de 10 ans mais plus pour longtemps!)

    Laissez votre avis