Dossier : Les vaccins obligatoires et recommandés avant de partir en vacances

    Les pays chauds et tropicaux sont des destinations privilégiées pour les touristes en été. Pour se rendre dans certains pays en toute sécurité il peut être nécessaire de se faire vacciner contre une ou plusieurs maladie. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a défini trois types de vaccinations pour les voyageurs. Les vaccinations systématiques, de circonstance et obligatoires.

    Les vaccins obligatoires
    Pour se rendre dans certaines parties du globe, un simple billet d’avion et son passeport ne suffisent pas toujours pour être accepté par les autorités locales. Un justificatif de vaccination peut être demandé à la descente de l’avion. Il n’existe en fait que deux traitements préventifs obligatoires, mais qui couvrent de nombreux pays.
    Tout d’abord, la vaccination contre la fièvre jaune. Elle est généralement exigée pour les séjours réalisés en Afrique. Certains pays comme l’Australie peuvent également l’exiger si le voyageur s’est rendu dans un pays où le risque de transmission est important. Le vaccin doit être inoculé 10 jours avant le départ en vacances pour être efficace. Il est valable pendant 10 ans. Les pèlerins qui souhaiteraient se rendre à la Mecque ou à Médina doivent obligatoirement être vaccinés contre la meningococcie et poliomyélite, quelle que soit la période de l’année.

    Les vaccins systématiques
    Il s’agit des maladies contre lesquels les adultes, mais surtout les enfants doivent systématiquement être vaccinés avant de partir. Il est important de vérifier qu’ils sont à jour. Il s’agit de la diphtérie, le tétanos, la coqueluche, la grippe (AH1N1, saisonnière), l’haemophilus influenzae type B, l’hépatite B, l’infection pneumococcique, les oreillons, le papillomavirus humain, la poliomyélite, les rotaviroses, la rougeole, la rubéole, la tuberculose et la varicelle.

    Les vaccins de circonstance
    Il s’agit des vaccins recommandés par l’OMS selon la destination choisie par les voyageurs. Pour ceux qui se rendent dans un pays d’Europe centrale, orientale et septentrionale, ou un pays d’Asie, il est par exemple conseillé de se faire vacciner contre l’encéphalite à tique, surtout pour les touristes qui se rendent dans des zones forestières. Toujours à l’attention des partants pour l’Asie principalement pour le Bangladesh, l’Inde, le Pakistan le Vietnam ou encore la Thaïlande, une vaccination contre l’encéphalite japonaise est fortement recommandée. Particulièrement vicieuse, cette affection est asymptomatique et mortelle dans 25% des cas. L’OMS préconise en outre de se faire vacciner contre la fièvre typhoïde, l’hépatite A, la méningococcie et enfin la rage qui sévissent dans presque tous les pays du monde.

    Le premier réflexe avant de partir en vacances est de consulter son médecin traitant qui peut aiguiller vers les centres de vaccination et définir les types de maladies contre lesquelles il faut être vacciné selon la destination choisie.

    Dans la grande majorité des cas, les vaccins sont remboursés à 65% par l’Assurance maladie. L’acte d’injection est quant à lui pris en charge à 70% s’il est pratiqué par son médecin traitant et à 60% par une infirmière. Le reste à charge est donc à la charge de l’assuré ou des complémentaires santé.

    Mais, le plus important lors de séjours dans les zones tropicales est de se préserver au maximum contre les piqures de moustiques. Le paludisme (également appelé malaria), fait chaque année plus d’un million de morts dans le monde et il n’existe à l’heure actuelle aucun vaccin pour se prémunir. De manière générale, le moustique est l’un des principaux vecteurs de maladies mortelles dans le monde (dengue hémorragique, chikungunya…).

    Pour connaître les vaccins obligatoires et recommandés selon les pays, suivez ce lien

    CP : AJC1-Flickr

    Laissez votre avis