Dossier : Qu’est-ce qu’une assurance emprunteur ?

    Souscrire un crédit n’est pas sans risques : de nombreuses situations peuvent plonger l’emprunteur dans l’impossibilité d’honorer le remboursement. L’assurance emprunteur, méconnue, garantit le paiement du crédit, pour le bonheur de l’emprunteur… et de la banque.

    L’assurance emprunteur a pour but de garantir votre prêt. Qu’il s’agisse de votre prêt immobilier ou d’un prêt à la consommation, elle vous assure en cas d’impossibilité de remboursement de votre part. Elle garantit jusqu’à quatre types de risques:
    – l’invalidité, l’incapacité et le décès, trois risques dont la couverture est nécessaire dans le cadre d’un crédit immobilier, et plus rarement pour un crédit à la consommation;
    – la perte de votre emploi: généralement utilisée par des employés en CDI, cette  assurance prend en charge le remboursement d’une partie de ses mensualités en cas de perte d’emploi.
    Si l’une de ces situations survient, la banque est sûre d’être payée, vous êtes couvert, et vous ne transmettez pas votre dette à vos héritiers en cas de décès.

    La souscription à cette assurance se fait en même temps que la contraction du prêt. L’organisme prêteur (banque, assurance, société de crédit) vous propose systématiquement d’adhérer à un contrat d’assurance: il s’agit de celui qu’il a contracté lui-même auprès d’une autre compagnie d’assurance, pour le compte de l’ensemble de ses emprunteurs.

    Cette assurance est l’assurance par défaut d’une certaine manière, puisque l’organisme prêteur l’a choisie en connaissant les conditions du prêt. Néanmoins, sachant que le coût de l’assurance emprunteur représente entre 10 et 15% du coût total du crédit, il est nécessaire de bien étudier le contrat d’assurance proposé par le prêteur, afin d’ajuster ce contrat aux risques réellement présents. Car en principe, l’assurance emprunteur n’est pas obligatoire.


    Laissez votre avis