Dossier : quand les assurances aiment, voire préfèrent les femmes

    Et si le client idéal pour un assureur était une femme. Plus prudentes sur la route, plus soucieuses de leur santé que les hommes, les femmes font le bonheur du secteur de l’assurance. Avec en outre, un marché avoisinant les 35 millions de clientes potentielles, l’équation paraît parfaite. Si bien que certains courtiers se sont spécialisés sur les assurances exclusivement dédiées aux femmes.

    Les hommes et les femmes n’ont pas les mêmes habitudes de consommation. Cela concerne également le secteur de l’assurance, principalement dans les domaines de la santé et de l’automobile. « Les femmes ont une conduite différente, circulent plus dans les centres villes, au volant de petites citadines. Elles roulent également moins vite et font plus attention à leur consommation d’alcool avant de prendre la route que les hommes » indique Agathe Chergui du Comptoir des Femmes, courtier spécialisé sur les assurances des femmes. « Nous pouvons donc négocier auprès des assureurs pour obtenir des rabais sur le montant des primes dès lors que l’on se concentre sur les femmes. » La différence se fait donc sur le tarif, car les garanties restent globalement les mêmes. Difficile de passer à côté de l’assistance auto, de la responsabilité civile ou encore de la garantie incendie.

    Pour la santé, il s’agit d’étudier les besoins spécifiques des femmes plutôt que le risque qu’elles peuvent représenter pour un assureur. « Les femmes consultent beaucoup plus les spécialistes que les hommes. Elles se rendent par exemple plusieurs par fois an chez le gynécologue ou passent régulièrement des mammographies » poursuit Agathe Chergui. Les contrats santé ne sont donc pas articulés de la même façon que ceux proposés aux hommes. « Nos formules prennent en charge le médecine préventive, mais aussi la médecine douce, comme l’acupuncture, la réflexologie ou encore l’ostéopathie dont les femmes sont assez friandes. »

    Cibler les femmes peut en outre se révéler être un calcul intéressant. Car, de plus en plus, ce sont elles qui gèrent toutes les questions ayant trait aux assurances et plus particulièrement le budget santé de toute la famille. Derrière il est possible de proposer d’autres contrats qui ne sont plus forcément spécifiques à la gente féminine. Concernant l’assurance habitation ou encore l’assurance animaux domestiques, les différences entre un souscripteur masculin ou féminin sont ténues. Il s’agit, en abordant la maîtresse de maison, de fidéliser la clientèle en proposant tous les types de contrats d’assurance présents sur le marché.


    Laissez votre avis