Dossier : Que proposent les bancassureurs ?

    Si l’assurance emprunteur et l’assurance-vie ont longtemps été les domaines de prédilections des banquiers, l’assurance incendies, accidents et risques divers (auto, habitation, scolaire, accidents de la vie, protection juridique) et les assurances de personnes (santé, prévoyance) ont peu à peu été distribuée par les banquiers.

    La logique de « naissance » de la bancassurance se portait sur l’assurance emprunteur. En effet, à l’origine, l’idée était d’offrir aux clients la possibilité de souscrire une assurance emprunteur directement avec le conseiller qui proposait le crédit, facilitant ainsi les démarches.

    Les banquiers ont longtemps estimé pouvoir également proposer des assurances-vie. A mi chemin entre le placement et l’assurance, l’assurance-vie a rapidement intéressé les banquiers qui ont « construits » des produits et les ont ensuite vendus à leurs clients.

    En plus de l’assurance emprunteur et de l’assurance-vie, les banques se sont éloignées de leur métier premier pour entrer de plain-pied dans l’assurance à proprement parler.
    Il est maintenant possible de souscrire tous les contrats d’assurances des particuliers dans la très grande majorité des établissements bancaires. Assurance auto, assurance moto, multirisques habitation et même assurance santé ou assurance dépendance sont offertes à la souscription par le conseiller bancaire.

    Fabriquer un produit d’assurance est maintenant bien intégré dans les filiales « assurances » des établissements bancaires. Ainsi, Crédit Agricole Assurances est une filiale à 100% du Crédit Agricole. Elle fabrique, distribue et gère elle-même les contrats d’assurance de personnes (filiale Prédica) et d’assurances de dommages (filiale Pacifica). C’est également le cas pour Groupe Caisse d’Épargne assurances, même si les mutuelles Macif et Maif ont une participation minoritaire dans la filiale.

    Pour toutes les sociétés filiales de banques, la fabrication de produit est maintenant bien acquise. Ce sont plutôt les processus de gestion de sinistres et l’assistance, qui sont sous-traitées aux assureurs. Certaines filiales sont également détenues en partie par des assureurs qui peuvent proposer et vendre quelques produits spécifiques.

    Pour les clients, tout est complètement transparent. De la souscription du contrat à la déclaration de sinistre, tout se fait sous « marque » du bancassureur. Tout au plus apparaissent le nom et la dénomination de la société d’assurance filiale.


    Laissez votre avis