Questions / réponses autour de l’assurance ski

    Il peut y avoir interrogations sur les cas particuliers de l'assurance ski. Voici quelques réponses.

    L’assurance ski couvre les vacanciers qui partent aux sports d’hiver pendant la période du séjour ou toute l’année. Rapatriement, frais de secours, de recherche, prise en charge hospitalière, responsabilité civile, les garanties sont assez étendues. Il reste toutefois des interrogations concernant notamment les cas particuliers qui pourraient se présenter pendant vos vacances. Voici quelques réponses.

    J’ai été rapatrié à la suite d’un accident, que devient ma voiture restée sur place à la station de ski ?

    La plupart des assurances ski proposent, dans leurs contrats, une garantie chauffeur de remplacement. Lorsque ni l’assuré, ni un membre de sa famille ne peut ramener la voiture à son domicile, notamment pour raisons médicales, un chauffeur mandaté par l’assisteur s’en chargera. Les frais de carburant et de péage restent à la charge de l’assuré. Une autre solution envisagée par les services d’assistance consiste à payer un billet de train à l’assuré pour récupérer ultérieurement son véhicule.

    Je pars skier à l’étranger, suis-je couvert ?
    Les contrats d’assistance, inclus dans les assurances ski, couvrent la plupart des pays d’Europe, tout du moins limitrophes de la France. C’est notamment le cas d’Europ Assistance qui propose une couverture pour tous les pays européens, voire du monde pour les contrats les plus complets. D’autres assisteurs assurent les skieurs qui souhaiteraient partir dévaler les pentes en dehors du vieux continent. Mais attention, les niveaux de garantie sont souvent plus faibles. La prise en charge des frais de recherche plafonnent dans certains cas à 1.500 euros pour les États-Unis. Un montant faible au regard des plus de 5.000 euros que peuvent coûter une sortie en hélicoptère. Il est donc important de bien vérifier les contrats avant de partir skier sur les montagnes américaines.

    J’ai cassé les skis que j’ai loués, l’assurance ski prend-elle en charge le remboursement ?

    La majorité des contrats d’assurance ski prévoit un remboursement du matériel loué qui aurait été endommagé. Elle est incluse dans la garantie bris. Dans le cas contraire, vous devrez négocier avec le magasin de location.

    Dois-je contracter une assurance pour la pratique du ski de fond ou des balades en raquettes ?
    Le ski de fond ou les balades en raquettes sont des sports présentant nettement moins de risques que descendre une piste noire en godilles ou effectuer des figures en snowboard. Toutefois, vous pouvez vous perdre dès lors que vous sortez des sentiers battus. L’assurance ski couvrira les frais de recherches si une telle mésaventure devait vous arrivez. A noter que certains contrats, comme la licence carte neige de la Fédération française de ski, proposent des prix spécialement étudiés pour le ski de fond. Ils prennent en compte la nature du risque et sont, par conséquent, nettement moins chers.

    Titulaire d’une licence carte neige de la Fédération française de ski, mon contrat d’assurance est-il tacitement reconduit d’une année sur l’autre ?
    Non. Bien que la norme en matière de contrats d’assurance soit effectivement la reconduction tacite à la date anniversaire de la souscription, l’assurance attenante à la licence de la Fédération française de ski ne dure que pendant la validité de la licence, soit une année.

    CP : Farlane-Flickr

    Laissez votre avis