Dossier Sécurité Sociale Etudiante : Qu’est-ce qu’une “mutuelle étudiante”

    Vous avez décroché le fameux sésame qui clôture vos années lycées ! Vous voilà désormais “étudiant”. Sauf exception, votre émancipation commence avec un changement de statut pour la sécurité sociale : vous n’êtes plus considéré comme l’ayant droit de vos parents. Vous devez maintenant vous affilier à la sécurité sociale étudiante.

    Pour qui ?
    L’affiliation à la sécurité sociale étudiante concerne les étudiants âgés de 16 à 28 ans. Elle est obligatoire.

    Cas particuliers

    * Les étudiants âgés de plus de 28 ans peuvent y avoir droit sous certaines conditions (s’ils sont inscrits en doctorat, s’ils ont interrompu leurs études du fait d’une maladie…).

    * Les étudiants salariés s’ils travaillent plus de 60 heures par mois pendant l’année relèvent du régime général.

    * Les étudiants mariés, en concubinage ou pacsés à une personne elle-même assurée social ne sont pas contraints de s’y affilier.

    * Dans certains cas, l’étudiant peut continuer à bénéficier du régime de sécurité sociale du parent dont il est l’ayant droit (régime spécial de la SNCF, de la marine marchande…).

    Comment ?
    Lorsqu’il s’inscrit à son cursus, l’étudiant doit s’affilier à une « mutuelle étudiante » qui gérera ses dépenses de santé (part obligatoire de sécurité sociale).
    NB : l’établissement d’enseignement doit être agréé par le régime étudiant de sécurité sociale.

    Combien ?
    L’affiliation est gratuite pour les étudiants âgés de 16 à 20 ans, et payante pour ceux âgés de 20 ans et plus, sauf s’ils sont boursiers.
    Pour l’année 2009-2010, le montant de la cotisation s’élève à 198 €.

    Pourquoi ?
    La sécurité sociale étudiante rembourse les dépenses de santé des étudiants.
    Mais elle ne prend pas en charge l’intégralité de ces dépenses. Une consultation chez un généraliste ou un spécialiste sans dépassement d’honoraires et dans le parcours coordonné de soin est remboursée à hauteur de 70 %, une hospitalisation, à 80 %. Pour bénéficier d’une assurance plus performante, l’étudiant peut choisir un contrat de complémentaire santé.


    Laissez votre avis