Zoom sur le contrat d’assurance ski « Carré neige »

    Il est intéressant de décortiquer les conditions générales de ce contrat. Quelles sont les garanties et les remboursement proposés ? Les exclusions ?

    Si vous partez skier en Savoie ou en Haute-Savoie, vous avez de fortes chances de vous voir proposer l’assurance « Carré neige » au moment de l’achat de votre forfait remontées mécaniques. Mis au point par le courtier Diot montagne et Europ Assistance. « Carré neige » se positionne comme le leader de l’assurance ski en France. Il est donc intéressant de décortiquer les conditions générales d’application de ce contrat. Quelles sont les garanties et les montants de remboursement proposés ? Quelles en sont les exclusions ? Ce sont quelques unes des questions auxquelles nous tentons de répondre.

    Quand suis-je couvert ?
    Pour toute la durée de validité de votre forfait remontées mécaniques.

    Pour quelles situations suis-je couvert ?
    – Les frais de secours, de recherche et d’évacuation vers un hôpital sont pris en charge sans franchise et sans limite de montant dès lors qu’ils ont lieu en France. En dehors du territoire national, le niveau des garanties se limitent à 15.000 euros. Au-delà, c’est à l’assuré de régler la facture.
    – Les frais médicaux et d’hospitalisation consécutifs à un accident de ski sont remboursés par l’assurance « Carré neige » à hauteur de 3.000 euros auxquels s’appliquent une franchise de 46 euros. Cette somme s’ajoute à la prise en charge par la Sécurité sociale.
    – Le rapatriement de l’assuré, ainsi que de ses enfants de moins de 15 ans sont également inclus dans le contrat « Carré neige ».
    – Le contrat prévoit le remboursement des frais de justice et des honoraires d’avocat pour un montant maximum de 7.650 euros si vous faites l’objet d’un recours pour un accident.
    – Enfin, sous certaines conditions, vos forfaits et vos cours de ski peuvent vous être remboursés.

    A quelle hauteur suis-je remboursé pour les journées de forfait ou de cours de ski non utilisés ?
    Les niveaux de remboursements pour le forfait et les cours de ski dépendent des raisons ayant contraint l’assuré à ne pas l’utiliser pleinement. Ils grimpent jusqu’à 300 euros en cas d’une incapacité à skier consécutive à une maladie ou un accident. Ce montant est le même si l’assuré est obligé de quitter la station pour un cas de force majeure (décès d’un proche, incendie de sa résidence principale…).
    Les montants de garantie atteignent 450 euros lorsque l’assuré doit être rapatrié. Ils ne concernent que les membres de sa famille et s’ils sont titulaires d’une assurance « Carré neige »
    Le contrat prévoit en outre un remboursement jusqu’à 150 euros si les remontées mécaniques sont fermées plus d’une journée à cause d’intempéries et plus de 80% du domaine skiable est inaccessible.

    Comment bénéficier du remboursement du forfait ou des cours de ski ?
    Premier réflexe, envoyer le forfait concerné ainsi qu’une photocopie de votre assurance « Carré neige » au courtier Diot Montagne. En outre, cette garantie ne s’applique que pour les forfaits dont la durée de validité dépasse 3 jours. Sur les conditions générales du contrat, il est précisé que « L’indemnité due sera calculée au prorata des jours non-utilisés, ce à compter du lendemain de l’événement. »
    Pour obtenir le remboursement d’un forfait volé ou perdu, il faudra joindre à la déclaration de vol ou de perte, la facture dudit forfait, ainsi que l’original du deuxième forfait acheté.

    Quelles sont les exclusions du contrat ?
    Comme tous les contrats d’assurance, certaines situations n’ouvrent pas droit à l’application des garanties. Les accidents de deltaplane, de parapente, de bobsleigh, de skeleton et de hockey sur glace ne sont pas pris en charge, de même que les blessures subies dans le cadre d’une compétition (hormis les examens passés dans le cadre d’une école de ski comme les étoiles ou le chamois).
    Les problèmes de santé liés à la consommation d’alcool et de stupéfiants sont également exclus des garanties du contrat « Carré neige », tout comme les hospitalisations liées à une tentative de suicide ou à une maladie qui a déjà fait l’objet de soins dans le mois précédent le séjour.
    Enfin, « les états de grossesse et les complications dues à cet état » ne sont pas garanties.

    Quel est le coût de l’assurance « Carré neige » ?
    Il vous en coûtera 2,7 euros par jour pour bénéficier de toutes les garanties.


    Laissez votre avis