Droit de réponse : La SMEREP réagit à un article de news-assurances.com

    En réaction à un article publié le 10 septembre, la SMEREP, sécurité sociale étudiante de l’Île de France, tient à réagir aux propos tenus. Y voyant un amalgame entre les mutuelles, le service communication nous a fait parvenir un communiqué que nous publions ci-après.

    L’article réalisé par notre journaliste n’accuse en rien la SMEREP. La réaction de la SMEREP nous laisse à penser que le sujet reste sensible.

    La SMEREP tient également à défendre la dualité et la concurrence instaurées pour le système de sécurité sociale des étudiants.
    Cette particularité est unique. Les salariés, par exemple, bénéficient d’un système correspondant à leur statut, et chaque français, en fonction de son statut, bénéficie d’un système de santé. Les différents caisse de sécurité sociale ne se livrent à aucune concurrence. Que la SMEREP tienne à cette dualité est compréhensible, que nous la pointions du doigt l’est au moins autant.

    La rédaction de news-assurances.com

    Communiqué

    78% des étudiants estiment importants d’avoir un régime de sécurité
    sociale spécifique aux étudiants*.

    En réaction à l’article de News Assurances titré « Le régime de sécurité sociale étudiante : un système critiqué », publié le 10/09/09.

    L’article en question pointe du doigt le rapprochement entre mutuelles étudiantes et syndicats étudiants. C’est certes le cas pour la LMDE qui, même dans ses campagnes de rentrée, invite les étudiants à faire un passage par le stand de l’UNEF. Ainsi qu’il est vrai que des membres du Conseil d’administration de la LMDE sont syndiqués auprès de l’UNEF ; constat rapporté par l’UNI dans le papier cité.

    Toutefois, la SMEREP se désengage de ce raccourci englobant LES mutuelles étudiantes. En effet, elle n’a jamais opéré une quelconque volonté de proximité avec un syndicat étudiant, ni pour des opérations communes auprès des étudiants et encore moins au sein de son conseil d’administration.
    Les fondements de la SMEREP portent les couleurs de l’apolitisme et mettent leur accent sur la prévention santé et la défense de la protection sociale des étudiants.

    Nous rappelons que la SMEREP a été précurseur sur des thématiques d’actions prévention santé (aide à l’arrêt du tabac, prise en charge des pilules de 3ème génération, détection des problématiques liées au stress et actuellement celle du sommeil), se bat depuis 2 ans pour l’instauration du chèque santé, a mis en place des remboursements de feuilles de soins en décompte immédiat, etc.

    Autant d’actions qui facilitent la connaissance du système de soins par des étudiants, en pleine autonomie, qui leur permet de souscrire à une mutuelle avec des tarifs correspondant à leur budget, à leurs attentes de santé avec des forfaits spécifiques pour eux.

    C’est pour ces raisons que les mutuelles étudiantes ont toute leur légitimité d’être et qu’elles continueront leurs engagements au bénéfice d’une population aux besoins spécifiques et nécessitant d’être accompagnée et défendue.

    (*) Enquête Santé CSA /SMEREP/Usem juin 2009

    Laissez votre avis