L’assurance habitation face à la neige et au gel

    L'hiver est la période la plus rude pour les habitations. Gel, neige ou encore infiltrations, les dégâts occasionnés par le froid sont parfois importants et coûteux. Avoir un contrat d'assurance habitation adapté est donc indispensable, mais encore faut-il qu'il contienne les bonnes garanties.

    L’hiver est la période la plus rude pour les habitations. Gel, neige ou encore infiltrations, les dégâts occasionnés par le froid sont parfois importants et coûteux. Avoir un contrat d’assurance habitation adapté est donc indispensable, mais encore faut-il qu’il contienne les bonnes garanties.

    Suivant les régions où l’on réside, l’hiver est plus ou moins éprouvant pour les habitations. Les dommages liés à la neige, au gel ou encore au vent, sont souvent importants. Une assurance habitation adaptée est donc nécessaire pour se prémunir de ces risques.

    Selon la FFSA (Fédération Française des Sociétés d’Assurance), dans un contrat d’assurance multirisques habitation classique, il existe généralement des garanties qui couvrent l’ensemble des effets du poids de la neige sur les toitures (toit endommagé, mobilier détérioré par la pluie ou la neige suite à un dommage de toiture…). Ces garanties prennent également en charge les dommages causés par la mouille (neige fondue, pluie), lorsque les bâtiments ont été abîmés par le poids de la neige.

    Certains contrats prévoient des remboursements en valeur à neuf, d’autres appliquent des coefficients de vétusté et les garanties peuvent comporter une franchise (une somme qui reste à votre charge en cas de sinistre).

    La garantie « TGN »

    La garantie « TGN » (Tempête-Neige-Grêle) protège en particulier des dégâts liés au climat hivernal. Parfois incluse directement dans soncontrat, elle couvre les sinistres survenus à l’extérieur d’une maison : de la glace accumulée dans un chéneau ou une canalisation détériorée par le gel par exemple. Elle couvre aussi les toitures abimées ou écroulées sous le poids de la neige. Enfin, la garantie « TGN » couvre aussi les dommages à l’intérieur d’une habitation. Elle prend par exemple en compte les détériorations liées à l’humidité dans une demeure (infiltrations au murs, moisissures au plafonds, etc).

    Attention cependant aux exclusions, la garantie « TGN » ne prend pas en charge les dégâts occasionnés par la neige ou la glace sur les vérandas, les extensions de garages ou les maisonnettes de jardin. Les éléments ajoutés à une habitation, comme les panneaux solaires, ne sont pas couverts non plus, tout comme les vitres et les volets (sauf en cas de destruction intégrale de l’habitation). Les sinistres résultant d’inondations sont eux aussi exclus, enfin, en ce qui concerne les éléments de décoration de jardin ou les végétaux (arbres, fleurs, semis), ils sont eux aussi exclus de la garantie « TGN ».

    Quelques bons réflexes pour protéger son habitation

    Préparer son habitation aux rudesses du froid et de la neige est un réflexe à adopter chaque année afin d’éviter les sinistres. Quelques points importants sont à vérifier pour se prémunir des dommages. Il est d’abord conseillé de s’assurer de la solidité de sa toiture et de son étanchéité avant l’arrivée des mauvais jours. Une tuile défectueuse peut avoir de lourde conséquence en cas de lourdes chutes de neige. Ensuite il faut élaguer les arbres à proximité de son habitation, le poids de la neige sur des branches peut endommager vitres et toits.

    Les systèmes de chauffage sont souvent poussés à fond pendant l’hiver. Outre la grande consommation d’énergie, les risques d’incendie sont aussi très élevés. Il faut donc veiller au bon fonctionnement de ses appareils électriques et ramoner sa cheminée. Enfin, veillez à ce que les éléments extérieurs (barbecue, pergolas, etc) soient rangés afin qu’il ne s’envolent en cas de tempête.

    Sources : FFSA


    Laissez votre avis