Les assurances dommages pour les fonctionnaires

    Assurances automobile, habitation, personnelle, les assureurs redoublent d’ingéniosité pour attirer les employés de la fonction publique. Quelques exemples.

    Assurances automobile, habitation, personnelle, les assureurs redoublent d’ingéniosité pour attirer les employés de la fonction publique.

    GMF, AMF Assurances, Maif… Ces assureurs ont pour cœur de cible les fonctionnaires. Pour les séduire, ils ont conçu des formules adaptées à leur profession. « Nous proposons des offres répondant aux besoins spécifiques des agents. Par exemple, si l’assuré est amené à utiliser son véhicule personnel pour les besoins du service, il sera couvert sans supplément de cotisation. Si l’agent intègre une école de la fonction publique, le logement mis à sa disposition et les biens qu’il emporte seront garantis sans surcoût », résume Bruno Barreau, président du directoire d’AMF Assurances.

    Autre exemple, le contrat habitation de la Maif qui couvre la responsabilité professionnelle de ses adhérents. «  Si un professeur fait une sortie avec sa classe et que sa responsabilité professionnelle venait à être mise en jeu en cas d’accident, il sera couvert », explique Stéphane Barbot, directeur du marketing marché à la Maif.

    Même type de formule à la GMF qui propose une assurance personnelle pour les infirmiers et les aides soignants incluant entre autres une responsabilité civile professionnelle, une défense pénale et recours suite à accident ainsi qu’une protection juridique. Les assureurs spécialisés fonction publique n’oublient cependant pas les sociétaires non fonctionnaires. La Maif a par exemple mis en place Filia-Maif pour assurer ce type d’adhérents. Quant à AMF Assurances, c’est elle-même une filiale de la Matmut, assureur grand public…


    Laissez votre avis