Les garanties d’assistance des cartes bancaires pour les vacances au ski

    Des garanties d'assistance de base sont incluses dans les contrats des différentes cartes bancaires du marché. Elles fonctionnent pour les accidents survenus lors de séjours personnels ou professionnels et concernent donc aussi les vacances au ski.

    Des garanties d’assistance de base sont incluses dans les contrats des différentes cartes bancaires du marché. Elles fonctionnent pour les accidents survenus lors de séjours personnels ou professionnels et concernent donc aussi les vacances au ski.

    Avant de partir
    Bien lire le contrat de sa carte bancaire ou passer un coup de fil à sa banque pour lui expliquer la situation et lui demander les couvertures offertes dans le cadre de sa carte.
    Contrairement aux contrats d’assurance, les garanties d’assistance liées au cartes bancaires entrent automatiquement en jeu pour leurs titulaires ou ayant droit. Il n’est pas nécessaire de l’utiliser durant son séjour pour les activer.

    Quelles cartes bancaires ?

    Évacuons en premier lieu les cartes bancaires classiques qui ne prévoient pas de garantie assistance dans le pays de résidence du titulaire. Autrement dit si vous habitez en France et que vous partez skier en France, l’assistance de votre carte bancaire ne jouera pas. Elle ne fonctionne que pour les déplacements à l’étranger pendant les 90 premiers jours du séjours.
    Pour bénéficier d’une prise en charge en France, il faut passer par des gammes de cartes bancaires supérieures. La Visa Premier et la Visa Infinite pour les cartes bleues et la Platinium et la Gold pour Mastercard couvrent les accidents intervenus sur le territoire français.

    Quelles garanties ?
    Elles couvrent généralement :

    – Les frais de recherches et de secours;

    – Le transport vers un centre hospitalier ou rapatriement vers son domicile;

    – L’assistance pour les accompagnants présents sur place;

    – La prise en charge des frais de déplacement et d’hébergement d’un proche sur le lieu d’hospitalisation

    – L’assistance en cas de décès de l’assuré (rapatriement du corps, prise en charge des soins de préparation…)

    – Quelques garanties supplémentaires comme la prise en charge d’un chauffeur de remplacement,le rapatriement et la garde des animaux domestiques, l’assistance téléphonique…).

    Quels niveaux de prise en charge ?
    Difficile de donner un chiffre précis. Ils dépendent des garanties, des gammes de cartes bancaires mais aussi de la politique de la banque. Ces dernières peuvent en effet agrémenter le volet assistance comme elles le souhaitent. « Les banques ont la possibilité de mettre en place des cartes affinitaires, à destination des jeunes ou des femmes par exemple, et peuvent ainsi modifier les niveaux de prise en charge des cartes en prenant soin de ne pas aller en deçà des seuils planchers que nous avons mis en place » explique-t-on chez Visa Europe.

    Qui est couvert ?
    Les conjoints, les concubins, les pacsés, les enfants ou ascendants à charge. Pour les niveaux les plus élevés de carte bancaire, les petits enfants peuvent être pris en charge par l’assistance de la carte de leurs grands-parents.

    Que faire en cas d’accident ?
    Avant d’avancer le moindre frais, il est impératif d’appeler la plateforme d’assistance attenante à sa carte bancaire.


    Laissez votre avis