Panorama des assurances dédiées aux professionnels de santé

    Être médecin ou infirmière implique bien évidemment de soigner des personnes, mais aussi de se déplacer, d'investir dans du matériel ou encore dans des locaux pour recevoir les patients. Pour ces raisons, les professionnels de santé bénéficient de contrats d'assurance spécifiques.

    Être médecin ou infirmière implique bien évidemment de soigner des personnes, mais aussi de se déplacer, d’investir dans du matériel ou encore dans des locaux pour recevoir les patients. Pour ces raisons, les professionnels de santé bénéficient de contrats d’assurance spécifiques.

    Intervenir sur des patients blessés ou malades comporte des risques. L’état du patient est susceptible de se dégrader malgré les soins prodigués, ou des praticiens peuvent commettre des erreurs au cours de la prise en charge. Leur responsabilité peut alors être engagée si les patients concernés ou leurs familles décident de les poursuivre en justice par exemple.

    Tous les médecins libéraux ont par conséquent l’obligation de souscrire une responsabilité civile professionnelle pour se couvrir contre les conflits qui les opposeraient à leur patient et pour les indemnisations versées aux victimes. Une protection juridique y est aussi incluse. Elle prévoit notamment la prise en charge des frais de justice dépensés par le praticien incriminé.

    Assurer son cabinet médical

    La plupart des médecins disposent en outre d’un cabinet dans lequel ils peuvent recevoir leurs patients et pratiquer des examens. Ces locaux, aussi, sont à assurer pour les sinistres qui y surviendraient. Comme pour un habitation, les contrats prévoient notamment une couverture contre l’incendie, les dégâts des eaux, les tempêtes ou encore les actes de vandalisme. La particularité pour les professionnels de santé tient au fait qu’ils peuvent se couvrir contre la perte d’exploitation au cas où le cabinet serait inutilisable après un incendie par exemple.

    Il prend également en charge les dégâts subis par le matériel médical dans le cabinet, et en option, lorsque ce dernier est emporté lors des déplacements médicaux. Pour les spécialistes, comme les ophtalmologistes, il s’agit parfois de milliers d’euros investis en appareillage nécessaires à la réalisation de leurs diagnostics.


    Laissez votre avis