Période hivernale, gare aux incendies et au monoxyde de carbone

    L'hiver, la neige et le gel sont les principaux ennemies des habitations. Pourtant, les incendies et les intoxications au monoxyde de carbone sont tout aussi dangereux pendant cette période.

    L’hiver, la neige et le gel sont les principaux ennemies des habitations. Pourtant, les incendies et les intoxications au monoxyde de carbone sont tout aussi dangereux pendant cette période.

    S’il est d’usage de protéger sa demeure contre la neige et le gel, peu de Français sont encore conscients des risques d’incendies et d’intoxications pendant l’hiver. En effet, cette période est beaucoup plus propice aux feux d’appartements (à cause notamment de cheminées mal ramonées ou de chauffages électriques d’appoints poussés au maximum). Le monoxyde de carbone est lui aussi une des principales causes de mortalité durant l’hiver (à cause de maisons chauffés au poêle à combustion et mal aérées).

    Un prévention de tous les instants contre le feu

    Une fois l’extérieur de son habitation protégé face à l’hiver, il est tout aussi nécessaire de s’occuper de l’intérieur. Pour éviter les incendie, il est important d’entretenir ses conduits de gaz au même titre que les canalisations d’eau face au gel. Ensuite, lorsqu’on utilise un moyen de chauffage par combustion (poêle, cheminée) il est préférable de stocker le moins possible de choses inflammables à proximité.

    Si l’on utilise des appareils électrique (chauffage, guirlandes…), ils doivent être aux normes et ne jamais être à pleine puissance prolongée. Enfin, il est conseillé de ne pas multiplier les prises de courant les unes sur les autres, les court-circuits sont souvent à l’origine des feux d’appartements. Les compagnies d’assurance exigent de plus en plus la présence d’un extincteur dans chaque maison, et en 2015 chacune devra être équipée d’un détecteur de fumée (voir notre article sur le sujet)

    Purifier l’air ambiant

    En ce qui concerne les risques d’intoxication au monoxyde carbone, il existe plusieurs moyens de s’en prémunir. Il est important de bien faire ramoner sa cheminée avant l’hiver afin d’éviter la propagation de fumée ou de gaz nocifs dans la maison. Les appareil de chauffage au fuel ou les poêles à combustion doivent être entretenus en respectant les normes de sécurité.

    Le monoxyde de carbone se forme plus facilement dans les demeures confinées. Malgré le froid ou la neige, il est primordial de ventiler son logement pour purifier l’air ambiant. Chaque année en France, 5.000 personnes sont victimes d’une intoxication due au monoxyde de carbone, et 90 en décèdent (Sources : Direction générale de la santé )


    Laissez votre avis