Qu’est-ce que la CFE (Caisse des Français de l’étranger) ?

    Lorsque l’on s’expatrie aux quatre coins du globe, il est souvent conseillé de se tourner vers la CFE ( Caisse des Français de étranger ), notamment en ce qui concerne la couverture santé. Considérée comme indispensable, cet organisation chargée d’un service public propose aux expatriés des solutions d’assurance contre le risque maladie à l’étranger. Gros plan sur cet organisme.

    La CFE est considérée comme la caisse de Sécurité sociale des Français expatriés. Elle permet aux ressortissants tricolores, vivant ou travaillant à l’étranger (en dehors de l’Union Européenne), de continuer à bénéficier des droits du régime obligatoire de la Sécu.

    La Caisse des Français de l’étranger est un organisme privé chargé d’un service public. Régie par le Code de la sécurité sociale, elle est placée sous la tutelle du ministère de l’Emploi et de la Solidarité, ainsi que celle du ministère de l’Économie, des Finances et de l’Industrie. Le coût de l’adhésion à la CFE est, comme pour toute Caisse de Sécurité sociale, basé sur les revenus des adhérents. Les différentes catégories de cotisation sont indexées sur le plafond de la Sécu.

    Financièrement autonome, l’organisation a pour vocation de couvrir trois risques principaux pour les français expatriés. Dans un premier temps, la CFE propose une couverture maladie / maternité / invalidité, ensuite elle met à disposition une assurance pour les accidents du travail et maladies professionnelles, et enfin une assurance vieillesse (retraite de la Sécurité sociale gérée par la CNAV). Toutes ces protections sont disponibles en fonction de leur situation familiale, des particularités locales et de leurs possibilités financières.

    La CFE propose également des assurances adaptées aux futurs expatriés comme la couverture maladie des étudiants pour laquelle un tarif très réduit a été consenti. La caisse des Français de étranger met aussi à disposition une assurance vieillesse pour les personnes chargées de famille (notamment pour les femmes d’expatriés, ayant dû renoncer à leur emploi, elle leur permet de conserver des droits personnels à une retraite complète de la Sécurité sociale).

    La CFE dispose d’un budget d’action sanitaire et sociale qui vient en aide aux assurés mis en situation difficile du fait d’un accident ou d’une grave maladie. Ce budget finance également des dépenses de prévention : vaccins et médicaments non pris en charge en métropole et indispensables aux expatriés. De plus, la CFE travaille en étroite collaboration avec plusieurs compagnies d’assurances afin de proposer des produits santé adaptés. Elle a également des accords avec certains établissements hospitaliers à travers le monde, ce qui évite aux adhérents de devoir avancer la totalité des frais de soins. La CFE règle directement à l’établissement concerné la part qui lui revient.

    Une fois inscrit à la Caisse des Français à l’étranger, vous bénéficiez d’une carte d’adhérent qui vous permet une simplification des soins auprès des établissements conventionnés et des assureurs partenaires. Pour toute information supplémentaire vous pouvez vous rendre sur le site internet de l’organisme www.cfe.fr.


    Laissez votre avis