Questions/réponses autour du dégât des eaux

    Le dégât des eaux est l'un des sinistres qui arrive le plus souvent. Si les contrats d'assurance habitation prennent en charge la plupart du temps les dommages causés, il est important de se prémunir en ayant des gestes préventifs. De même, la multitude de cas de figures de ce genre de sinistre oblige les assurés à se poser les bonnes questions lors de la découverte d'un dégât des eaux.

    Le dégât des eaux est l’un des sinistres qui arrive le plus souvent. Si les contrats d’assurance habitation prennent en charge la plupart du temps les dommages causés, il est important de se prémunir en ayant des gestes préventifs. De même, la multitude de cas de figures de ce genre de sinistre oblige les assurés à se poser les bonnes questions lors de la découverte d’un dégât des eaux.

    Quels sont les gestes de prévention à avoir pour limiter le risque d’un dégât des eaux ?

    Si certains cas de figure sont totalement le fruit du hasard, d’autres dégâts des eaux sont évitables à condition de respecter quelques règles simples. Tout d’abord, pensez au moment d’emménager pour la première fois dans votre logement de vérifier si les robinets d’eau sont accessibles. En cas d’absence prolongée (vacances par exemple), il peut être utile de fermer toutes les arrivées d’eau. De même, fermer toutes les fenêtres en cas d’absence et nettoyez régulièrement les gouttières si vous êtes propriétaires. Enfin, si vous êtes copropriétaires, le syndic est chargé de l’entretien et de certains gestes de prévention pour éviter ce genre de sinistre.

    Mes grands-parents ont eu une fuite d’eau qui a endommagé des billets de banque qu’ils gardaient à leur domicile. Peuvent-ils se faire indemniser ?

    Les billets de banque font généralement partie des exclusions de la garantie dégât des eaux comprise dans les contrats d’assurance habitation. Il est donc primordial de garder des objets de valeur dans des lieux sûrs qui ne constituent pas un risque évident pour leur conservation. C’est également pour cela qu’à l’instar de la garantie incendie et catastrophe naturelle, la conservation des factures d’achat de vos bien est une obligation afin d’espérer une indemnisation en cas de sinistre.

    Je ne suis pas en accord avec le montant de l’indemnisation proposée par mon assurance. Quels sont mes recours ?

    Il est tout à fait envisageable que le sinistré ne soit pas satisfait du montant de l’indemnité proposée par son assurance après un dégât des eaux. Le premier recours est de demander une contre-expertise, c’est à dire demander l’avis d’un deuxième expert (à ses frais) pour réévaluer le montant des dommages. Si l’assuré n’est toujours pas en adéquation, il peut faire appel au service de médiation suivant les assureurs. Enfin, si aucune solution amiable n’est trouvée, il est possible de tenter une action en justice, mais une telle démarche peut s’avérer longue, coûteuse et sans aucune garantie.


    Laissez votre avis